Le secteur agro-sylvicole et de la peche affiche une croissance de 2,02% en neuf mois hinh anh 1Photo d'illustration (Photo: VNA)

Hanoï (VNA) - Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Phung Duc Tien, a déclaré lors d'une conférence de presse à Hanoï que le secteur agro-sylvicole et de la pêche/aquaculture avait connu une croissance de 2,02% en neuf mois cette année, en dépit de la peste porcine africaine.

Les recettes d'exportation ont atteint 30,02 milliards d’USD, tandis que l'excédent commercial a atteint 6,86 milliards d’USD, soit près d'un milliard d’USD de plus que la même période de l'année dernière, a ajouté le responsable.

Le chef du bureau du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Le Van Thanh, a déclaré que la production de viande de porc avait diminué de 8% en raison de l'impact de la maladie. Toutefois, la production d’autres produits d’élevage a augmenté : viande de bœuf, 4,2% ; viande de volaille, 13,5% ; œufs, 10% ; lait, 9,3%...

Le secteur de l'aquaculture mettra en œuvre de manière synchrone et efficace les recommandations de l'Union européenne (UE) en vue de parvenir à un développement durable, a ajouté le responsable.

Le ministère enverra des équipes dans les localités pour vérifier l’adoption de mesures contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, averti par l’UE, réorganiser l’aquaculture, renforcer la coopération internationale en matière d’exploitation des produits de la mer.

Une attention accrue sera accordée à la résolution des difficultés relatives au marché chinois, ouvrant de nouveaux marchés tels que les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie pour plusieurs produits.

En collaboration avec le ministère de l'Industrie et du Commerce et la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural contribuera à faciliter les exportations de produits agricoles en Chine via le partage d'informations.

Il établira également un mécanisme d’échange d’informations et collaborera avec l’Administration générale des douanes de Chine et les dirigeants des provinces frontalières vietnamiennes et chinoises pour lever les obstacles liés à la traçabilité de l’origine, au certificat d’exportation et à la quarantaine. -VNA