Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le secteur agricole vietnamien vise une croissance annuelle minimale de 3% et une productivité augmentant de 3,5% par an d’ici 2020, a déclaré le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Ha Cong Tuan.

Le ministère a également fixé l’objectif de 15.000 coopératives agricoles efficaces, la moitié des communes répondant aux critères de la Nouvelle ruralité ainsi que d’augmenter les revenus de la population rurale de 1,8 fois par rapport à 2015, a déclaré le vice-ministre Ha Cong Tuan lors d'une conférence tenue le 10 novembre à Hanoï pour adresser le bilan des cinq ans de mise en œuvre du plan de restructuration du secteur agricole.

Pour atteindre ces résultats, le secteur créera trois gammes de produits:  produits nationaux clés, produits provinciaux clés et produits du modèle «une commune, un produit», a-t-il déclaré.

Prenant la parole à la conférence, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, a appelé à des efforts pour restructurer et mettre en place un secteur agricole moderne, intelligent et compétitif à l'échelle mondiale. Le secteur doit également améliorer sa capacité de résilience au climat et prendre en compte le développement durable, a-t-il déclaré.

«La restructuration économique, en particulier dans le secteur agricole, est une lutte constante et un tâche à long terme. Nous devons mener des évaluations plus poussées pour élaborer des plans en fonction des avantages de chaque localité, en tenant compte des exigences du marché, afin de produire une grande quantité de produits de haute qualité ", a déclaré le vice-Premier ministre.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh a déclaré que le plan de restructuration de l'agriculture avait entraîné un changement marqué de la prise de conscience de la population et des autorités de tous les niveaux sur la nécessité de réformer et de corriger les faiblesses en augmentant les revenus et en améliorant la qualité de vie des agriculteurs.

Selon lui,  le secteur agricole a maintenu une croissance annuelle de 2,55% ces cinq dernières années; et une croissance de 3,4% est prévue en 2018. La productivité s'est également améliorée, connaissant une hausse annuelle de 6,67% en 2017.  Le revenu rural annuel moyen a atteint 130 millions de dongs (soit 5.570 dollars), soit 1,71 fois plus qu’en 2012.

En dépit de ces réalisations, le vice-ministre Ha Cong Tuan a déclaré que la restructuration du secteur avait rencontré des obstacles auxquels il fallait s'attaquer.

« L’augmentation de la valeur ajoutée dans l’élevage et l’augmentation de la superficie de plantations utilisant des techniques d’irrigation économes en eau ainsi que le nombre d’éleveurs dotés d’installations de traitement des eaux usées de haute qualité nécessiteront des investissements importants et des instructions appropriées », a-t-il expliqué.

Selon le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, le secteur agricole doit sécuriser les marchés traditionnels tout en en conquérant de nouveaux.

« En même temps, le marché intérieur, qui compte 90 millions d’habitants, ne doit pas être délaissé », a-t-il déclaré, ajoutant que «le peuple vietnamien doit disposer des meilleurs produits, de la plus haute qualité».-VNA