Hanoi (VNA) – Le secrétariat du comité central du Parti communiste du Vietnam a décidé mardi 16 juillet à Hanoi de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre du comité chargé des affaires du Parti du ministère des Communications et des Transports et de son ancien vice-ministre Nguyên Hông Truong.
 
Nguyên Hông Truong, ancien vice-ministre des Communications et des Transports. Photo : VNA

Le secrétariat qui s’est réuni sous la houlette du secrétaire général du Parti et président Nguyên Phu Trong, a pris ces décision après examen du rapport n°214-TTr/UBKTTW datant du 12 juillet 2019 de la Commission de contrôle du Comité central du Parti et conformément à la réglementation n°07-QĐi/TW datant du 28 août 2018 du Bureau politique sur la sanction des organisations contrevenant aux règlements en vigueur.

Il a décidé de donner un blâme au comité chargé des affaires du Parti dudit ministère pour le mandat 2011-2016 pour les "violations et fautes graves" commises, notamment violations du principe de centralisme démocratique, manquement aux obligations professionnelles dans la mise en œuvre de l’actionnarisation des entreprises publiques et des projets d’infrastructure.

Le secrétariat a reproché à l’ancien vice-ministre Nguyên Hông Truong, ancien chef du comité de pilotage du renouvellement et du développement des entreprises relevant dudit ministère, d’avoir signé des décisions portant approbation de la valeur, des plans d’actionnarisation de nombreuses entreprises, en violation des réglementations relatives à l’actionnarisation et à la gestion du capital de l’État dans les entreprises.

Le secrétariat a donc décidé de révoquer l’ancien vice-ministre Nguyên Hông Truong de son poste de membre du comité chargé des affaires du Parti du ministère des Communications et des Transports pour les mandats 2011-2016 et 2016-2021, et a demandé de prendre des sanctions administratives à son égard. – VNA