Le président Tran Dai Quang et Amira Elfadil Mohammed Elfadil, présidente p.i de la Commission de l’Union africaine. Photo : VNA
 
Addis-Abeba (VNA) – Dans le cadre de sa visite d’Etat en Ethiopie, le président Tran Dai Quang a visité le 24 août le siège de l’Union africaine et a eu une entrevue avec Amira Elfadil Mohammed Elfadil, présidente p.i de la Commission de l’Union africaine.

Amira Elfadil Mohammed Elfadil a déclaré apprécier la coopération entre les pays d’Afrique et le Vietnam, avant de souhaiter que le Vietnam joue le rôle de “passerelle” entre l’Afrique et l’Asie, notamment l’Asie du Sud-Est. Elle a également affirmé que l’Union africaine était prête à coopérer avec le Vietnam au sein des forums multilatéraux, particulièrement l’ONU et la Francophonie.

Le Vietnam attache de l’importance à ses relations avec les pays d’Afrique, a déclaré Tran Dai Quang, ajoutant que le Vietnam avait établi des relations diplomatiques avec 53 des 55 pays du continent.

Le chef de l’Etat vietnamien a souhaité que les pays en développement comme les pays d’Afrique et le Vietnam renforcent leur solidarité et leur soutien mutuel afin d’intensifier leur rôle dans les forums multilatéraux tels que l’ONU, le Mouvement des Non-Alignés et le cadre de Coopération Sud-Sud. Il a appelé les pays d’Afrique à soutenir la candidature du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021. Il a également souligné que le Vietnam, en tant que membre responsable de la communauté internationale, avait envoyé des officiers aux opérations de maintien de la paix de l’ONU en Afrique.

Constatant que les échanges commerciaux et les investissements réciproques entre le Vietnam et l’Afrique étaient toujours modestes, Tran Dai Quang et Amira Elfadil Mohammed Elfadil ont insisté sur la nécessité d’un dialogue régulier afin de renforcer la coopération entre les deux parties et leur coordination au sein des forums internationaux pour défendre les intérêts des pays en développement.

Ils ont convenu d’étudier des modèles de coopération performante, d’intensifier les échanges d’informations et d’expériences dans les secteurs d’intérêt commun dont la participation aux opérations onusiennes de maintien de la paix, l’agriculture, l’éducation, les infrastructures, les technologies de l’information, les télécommunications. -VNA