Hanoi, 30 mars (VNA) – Le président Trân Dai Quang salue la participation du Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith à la tête d’une délégation de haut rang du gouvernement laotien au 6e Sommet de la sous-région du Grand Mékong (GMS-6) et au 10e Sommet du Triangle de développement Cambodge – Laos – Vietnam (CLV 10), qui ont lieu du 29 au 31 mars au Vietnam.

Le président Trân Dai Quang (droite) et le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith. Photo : VNA

Recevant le 30 mars à Hanoi le chef du gouvernement laotien Thongloun Sisoulith, le président Trân Dai Quang a estimé que sa participation active contribuera aux succès de GMS-6 et de CLV 10 et créera une nouvelle percée pour la coopération dans la sous-région du Mékong, notamment la coopération entre le Vietnam, le Laos et le Cambodge.

Il a fait l'éloge des réalisations du peuple laotien et a estimé que le peuple laotien continuerait de récolter des résultats plus importants pour construire avec succès son pays de paix, d'indépendance, de démocratie et de prospérité.

Il a estimé que la valorisation de bons résultats de l'année  de la solidarité et de l'amitié Vietnam-Laos 2017 sera favorable pour les pays à renforcer leur amitié traditionnelle, la solidarité spéciale et la coopération intégrale avec de nouveaux développements.

Il a demandé aux deux parties de redoubler d'efforts pour approfondir leurs liens politiques, renforcer la coopération dans la diplomatie, la sécurité et la défense, poursuivre le travail de communication sur les liens bilatéraux ciblant les jeunes générations.

Le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith s’est réjoui de participer à ces événements au Vietnam et a salué le travail d’organisation et les initiatives du Vietnam.

En esprit des résultats de la rencontre annuelle entre les deux Bureaux politiques et de la 40e réunion du Comité intergouvernemental Vietnam-Laos à Vientiane, le Premier ministre laotien a demandé aux deux parties de mettre en œuvre activement des conventions de haut rang, promouvoir la coopération entre les deux économies, notamment dans le transport et les communications, l’énergie, de s’intéresser aux projets de point, et de continuer à coordonner  étroitement et s’entraider dans les forums multilatéraux. - VNA