Photo : VNA
 
 
New Delhi (VNA) – Le président du Vietnam, Tran Dai Quang, en visite d’Etat en Inde du 2 au 4 mars, a participé samedi après-midi à un forum d’affaires Vietnam-Inde.

Cet événement a été organisé par le ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement, l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de l’Inde (ASSOCHAM), la Fédération indienne des Chambres de Commerce et d’Industrie (FICCI) et la Confédération de l’industrie indienne (CCI). Il a réuni plus de 300 entreprises vietnamiennes et indiennes spécialisées dans divers secteurs : énergie, infrastructures, technologies de l’information et de la communication, santé, agriculture high-tech...

Lors du forum, le président Tran Dai Quang a affirmé le dynamisme du Vietnam qui est actuellement une destination attrayante pour les investisseurs. Outre une population de près de 100 millions de personnes, le Vietnam a connu l’année dernière une croissance économique de 6,8% et un PIB par habitant de près de 2.400 dollars. Il s'engage à créer un environnement d’affaires aux normes internationales, à améliorer ses institutions, ses infrastructures, son système financier, à appliquer des réformes et à renouveler son modèle de croissance en privilégiant les secteurs liés aux technologies avancées.

Le chef de l’Etat vietnamen a également souligné la volonté d’approfondir la coopération bilatérale dans les secteurs d’excellence de l’Inde, tels que technologies de l’information, biotechnologies, énergies renouvelables, électricité, produits chimiques... Selon lui, l’Inde deviendra dans un futur proche l’un des plus grands investisseurs au Vietnam et les entreprises vietnamiennes auront de meilleures conditions pour accéder au marché indien avec le programme “Make in India” porté par le Premier ministre Narendra Modi.

Le dirigeant vietnamien a déclaré apprécier l’investissement du groupe indien TATA dans la construction de la centrale thermique Long Phu II à Soc Trang, projet qui représente un fonds de près de 2 milliards de dollars. Il s’agira du plus grand projet indien au Vietnam, qui illustre l’attention croissante des entreprises indiennes pour le marché vietnamien.

Tran Dai Quang s’est déclaré convaincu que l’objectif de porter le commerce bilatéral à 15 milliards de dollars en 2020 était tout à fait faisable. Le Vietnam souhaite que l’Inde devienne un fournisseur de matières premières dans les secteurs du textile-habillement, du cuir et des chaussures, et qu’elle favorise l'accès des produits vietnamiens à son marché, a-t-il indiqué, avant d’affirmer la volonté de renforcer la coopération bilatérale dans le tourisme religieux et culturel.

Le président vietnamien a enfin souhaité que les entreprises continuent de contribuer grandement au développement du partenariat entre les deux pays dans l’économie.  

A cette occasion, Tran Dai Quang a assisté à la cérémonie de présentation de la ligne aérienne directe entre le Vietnam et l’Inde de la compagnie low cost Vietjet. Cette ligne entre Ho Chi Minh-Ville et New Delhi sera exploitée à raison de quatre vols par semaine. -VNA