Le président de la Cour populaire suprême, Nguyen Hoa Binh (droite), et le président de la Cour suprême du Japon, Naoto Otani. Photo : VNA
 
Tokyo (VNA) – Dans le cadre de sa visite de travail au Japon du 3 au 9 mars, le président de la Cour populaire suprême, Nguyen Hoa Binh, a eu des séances de travail avec le président de la Cour suprême du Japon, Naoto Otani, et le ministre japonais de la Justice, Takashi Yamashita. 

Lors de sa séance de travail avec Naoto Otani, Nguyen Hoa Binh a déclaré apprécier la coopération de la Cour suprême japonaise. Selon lui, le Vietnam a acquiert de nombreuses expériences japonaises dans ses processus d’élaboration et d’amélioration du Code civil, du Code pénal... Actuellement, il étudie des expériences japonaises pour élaborer des lois concernant la conciliation, le dialogue au tribunal. 

Le président de la Cour suprême du Japon a déclaré souhaiter voir la coopération bilatérale se développer. 

Lors de sa séance de travail avec le ministre japonais de la Justice, Nguyen Hoa Binh a déclaré que la coopération bilatérale dans ce secteur avait grandement contribué à la réforme judiciaire au Vietnam. De nombreux experts japonais avaient assisté le Vietnam dans l’élaboration de plusieurs projets de loi. 

Le ministre japonais de la Justice a émis le souhait de voir les relations vietnamo-japonaises continuer de se développer, notamment dans son secteur. Il a indiqué que des juges japonais continueraient d’être envoyés au Vietnam pour partager des expériences, à travers des programmes de la JICA (Agence japonaise de coopération internationale). 

Durant son séjour, la délégation de la Cour populaire suprême du Vietnam aura des séances de travail avec des tribunaux japonais, dont celui de Tokyo et celui de la famille de Kyoto, avant d’achever leur visite de travail au Japon. -VNA