Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc vient d’approuver le Plan d’application de l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), tout en demandant aux ministères, secteurs et organes concernés d’accélérer la sensibilisation sur cet accord et les marchés des pays membres auprès des gestionnaires, des agriculteurs, des pêcheurs, des coopératives, des entreprises, notamment les petites et moyennes entreprises (PME).

Il a aussi insisté sur la formation des cadres gestionnaires dans les domaines comme les services, les douanes, la protection du commerce, la propriété intellectuelle, l’agriculture, la sylviculture et la pêche, le l'environnement…afin qu'ils comprennent clairement et précisément les contenus spécifiques afin de mettre en œuvre cet accord pleinement et efficacement.

Nguyen Xuan Phuc a ordonné que les informations sur cet accord et les autres accords de libre-échange auxquels le Vietnam est partie soient mises à la disposition des entreprises nationales, outre des prévisions sur les marchés d'importation et d'exportation, les exigences techniques et les réglementations sur la gestion des marchandises.
Les autres tâches principales de ce plan sont la mise en place de programmes visant à soutenir et à améliorer la compétitivité des secteurs, des entreprises, notamment les  PME, des agriculteurs, conformément aux engagements internationaux du pays.

Les organes concernées doivent stimuler la formation professionnelle et les applications des sciences et des technologies dans la production et les affaires, élaborer et perfectionner des mesures techniques (normes nationales, normes techniques et règles relatives à la sécurité sanitaire des aliments, à l'origine des produits et à la protection de l'environnement), selon les engagements internationaux.

Ils devraient accroître le recours aux systèmes d'alerte précoce dans la défense commerciale pour aider les entreprises exportatrices à éviter les risques, ainsi que mettre en place de manière proactive des mesures de défense commerciale appropriées, conformément aux réglementations et aux engagements internationaux visant à protéger la production nationale et les intérêts légitimes des entreprises vietnamiennes.

Il est nécessaire de se concentrer sur la restructuration du secteur industriel, l’accélération de la restructuration du secteur agricole et de l'économie rurale, la stimulation de l'application des technologies modernes et respectueuses de l'environnement pour accroître la production des entreprises, a déclaré le Premier ministre.

Il a chargé la mise en place de mécanismes visant à encourager les entreprises à capitaux étrangers à se connecter aux entreprises nationales pour établir et développer des chaînes d'approvisionnement communes, ainsi qu'à améliorer la qualité des ressources humaines, en particulier dans les domaines des technologies, du droit et des finances.

Le CPTPP comprend 11 pays - Canada, Mexique, Pérou, Chili, Nouvelle-Zélande, Australie, Japon, Singapour, Brunei, Malaisie et Vietnam -, qui représentent environ 13% du PIB mondial avec une population totale de près de 500 millions de personnes. Cet accord est entré en vigueur le 30 décembre 2018. -VNA