Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc à la réunion à Hanoi pour faire le bilan des résultats du secteur de l'inspection en 2018. Photo: VNA

Hanoi, 16 janvier (VNA) - Le 16 janvier, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a assisté à une réunion à Hanoi pour faire le bilan des résultats du secteur de l'inspection en 2018, soulignant que ce secteur avait grandement contribué à la lutte contre la corruption.

L’année passée, le secteur a mis au jour des infractions économiques impliquant près de 34 000 milliards de dongs (1,47 milliard d’USD) et 34 000 hectares de terres. Ils ont proposé la révocation de près de 30 000 milliards de dongs et de plus de 1 000 ha de terres, ainsi que de plus de 2 000 collectifs et personnes passibles de sanctions administratives. Les services d'inspection à l'échelle nationale ont transféré 96 cas d'infractions impliquant 151 personnes aux agences d'enquête.

 Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré que le pays avait obtenu un certain nombre de réalisations majeures dans tous les domaines l'année dernière et que la population avait davantage confiance envers le Parti. Ces réalisations sont en partie imputables à l'inspection du gouvernement et au secteur de l'inspection.

 Lors des inspections, des violations ont été découvertes et traitées, contribuant ainsi à combler les lacunes et à remédier aux carences de la gestion par l'État, ainsi que des politiques et des lois.

 Ces résultats témoignaient de la grande détermination et des efforts déployés par l'ensemble du secteur de l'inspection, a-t-il déclaré, ajoutant que, en s'acquittant de ses fonctions et de ses tâches, l'Inspection du gouvernement avait contribué de manière substantielle à la lutte contre la corruption.

 En outre, le secteur s’est acquitté de ses tâches en recevant et en traitant les plaintes et les dénonciations, résolvant ainsi de nombreuses questions urgentes et en protégeant les intérêts de l’État et les intérêts légitimes des citoyens.


 Les statistiques montrent que l’année dernière, les inspecteurs ont aidé les administrations de l’État à recevoir près de 395 000 citoyens avec plus de 271 000 affaires, à traiter 177 000 requêtes et près de 24 000 affaires relevant de leur compétence. Grâce à ces activités, il a été proposé de révoquer environ 3 000 milliards de dongs et 100 ha de terres et de les restituer à l’État et aux citoyens. Le secteur a également proposé des sanctions administratives à 469 personnes et transféré six cas impliquant huit personnes aux services d'enquête.

 Cependant, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a également demandé au secteur de l'inspection d'examiner ses faiblesses, en soulignant certaines inspections prolongées, la complexité de la procédure de plainte et de dénonciation dans certaines localités et secteurs, la coordination passive des autorités pour le traitement des plaintes et dénonciations, de modestes résultats de recouvrement d’actifs.

 Le secteur doit encore améliorer ses travaux pour que ses performances cette année soient meilleures qu'en 2018, a-t-il déclaré.

 Le chef du gouvernement leur a notamment demandé d'améliorer la réception des opinions des citoyens et le règlement des plaintes et des dénonciations, car "un petit incendie peut brûler une grande forêt", tandis que des forces hostiles et réactionnaires peuvent en profiter pour inciter au désordre.

 Il a également demandé aux inspecteurs de découvrir et de traiter les cas de corruption de manière plus rapide et plus stricte et de prendre des mesures plus efficaces pour recouvrer les avoirs corrompus et éradiquer la petite corruption. -VNA