La rencontre entre le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et des responsables de groupes chinois. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Dans le cadre de sa participation à la première Foire internationale des importations de Chine (CIIE 2018), le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a rencontré le 4 novembre certains responsables de grands groupes chinois dans les finances, la construction et les infrastructures.

Le dirigeant vietnamien a rencontré Song Cheng Li, vice-président, PDG du groupe financier de Ping An et Zhang Yu Liang,  président du groupe China Greenland. Ping An d’un bien de 870 milliards de dollars, figure dans le top 500 entreprises globales et se classe 7e parmi les groupes financiers et 1er des groupes d’assurance du monde. China Greenland dispose d’un fonds de 150 milliards de dollars.

Les responsables des groupes chinois ont estimé les réalisations de développement socio-économique du Vietnam, tout en affirmant la poursuite de leur investissement au Vietnam dans les finances, l’assurance, la banque, l’énergie, les infrastructures de transport. Ils ont souhaité que le Premier ministre et les organes vietnamiens créent plus de conditions pour qu’ils puissent participer à des grands projets du Vietnam.

Nguyen Xuan Phuc a estimé le plan d’élargissement des investissements de ces groupes au Vietnam et est tombé d’accord sur les secteurs de coopération bilatérale mentionnés par ceux-ci comme agriculture, aliments, finances, transports…
Il a analysé que d’ici à 2020, le Vietnam nécessitait chaque année 25 milliards de dollars pour développer les infrastructures. C’est le domaine potentiel des investisseurs étrangers, dont les Chinois et aussi l’un des  secteurs prioritaires du Vietnam durant son processus de développement socio-économique.

Le chef du gouvernement vietnamien a demandé aux entreprises chinoises d’accélérer les importations des produits agroalimentaires et aquacoles du Vietnam.

Enfin, Nguyen Xuan Phuc a affirmé créer les meilleures conditions aux activités des investisseurs chinois. -VNA