Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc prend la parole lors du Forum d'affaires Vietnam-Canada. Photo: VNA

Hanoï, 9 juin (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a présenté aux entreprises canadiennes l’économie dynamique du Vietnam avec un environnement d'investissement et d'affaires amélioré et de nombreuses opportunités pour les investisseurs étrangers lors du forum d'affaires Vietnam-Canada du 8 juin (heure locale) dans le cadre de sa visite au Canada.

Le Vietnam a enregistré une croissance économique élevée, avec des recettes d'importation et d'exportation atteignant 425 milliards d’USD, des investissements étrangers de 37 milliards d’USD en 2017, a-t-il noté.

Le dirigeant vietnamien a déclaré que les investisseurs étrangers au Vietnam se sont satisfaits de l'efficacité des investissements dans le pays, en particulier l'ouverture de l'économie avec l'engagement dans divers accords de libre-échange.

En mars dernier, le Vietnam et le Canada ont signé et sont en train d'entreprendre des procédures pour la ratification de l'Accord global et progressif pour le Partenariat transpacifique (CPTPP). En vertu de cet accord, le Vietnam s'engage à éliminer près de 100% des taxes, ce qui signifie que de nombreux produits canadiens bénéficieront d'une réduction  et d'une exemption d'impôt au Vietnam.

Le Premier ministre a ajouté que le Vietnam est en train de restructurer les entreprises appartenant à l'État, notamment dans des domaines importants tels que l'aviation, l'énergie, le pétrole et le gaz, les télécommunications et les infrastructures de transport. C'est une bonne occasion pour les investisseurs étrangers, y compris ceux du Canada et du Québec, d'acheter des actions et de devenir des actionnaires stratégiques.

Il a cité une centrale solaire multinationale d'une capacité de 168 MW et un investissement de 150 millions d’USD qui a été lancé récemment dans la province de Ninh Thuan comme un exemple de potentiel de coopération entre le Vietnam et le Canada.

Il a affirmé que le Vietnam considère le Canada comme un partenaire important sur le continent américain, estimant que les deux économies peuvent se suppléer sans concurrence. Particulièrement, le Vietnam a un secteur agricole fort et beaucoup de produits industriels, a-t-il dit.

Il a dit que les échanges commerciaux actuels entre les deux pays de 6 milliards d’USD et l'investissement canadien de 3,5 milliards d’USD n'ont pas encore démontré la capacité des investisseurs canadiens au Vietnam. Il a souligné que les deux parties devraient travailler ensemble pour améliorer les chiffres dans le temps à venir.

Lors du forum, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a également répondu directement aux questions des investisseurs canadiens.

Il a souligné que le Vietnam valorise toujours fortement les investissements étrangers et a protégé les intérêts des investisseurs étrangers.

Le Vietnam appelle à davantage d'investissements de qualité, en particulier dans les produits à forte valeur ajoutée dans les chaînes mondiales et les produits respectueux de l'environnement, en mettant l'accent sur les infrastructures, les énergies renouvelables et l'agriculture de haute technologie.

Le Premier ministre a déclaré que le Vietnam a une structure démographique d’or avec 60 pour cent de la population active étant de jeunes travailleurs. Chaque année, le pays envoie un grand nombre de travailleurs formés à l’étranger. En tant que membre de l’Organisation internationale de la  Francophonie, avec l'anglais, le Vietnam a renforcé l'enseignement du français et d’autres langues dans le but de créer des ressources humaines de haute qualité au service du développement socio-économique à l'avenir, a-t-il déclaré.

Lors de l'événement, le maire du Québec, Regis Labeaume, a souligné les priorités de la ville en matière d'électronique, d'énergie, d'environnement, de matériaux, de services financiers, de science et de start-up.

De son côté, Vincent Joli-Coeur, vice-gouverneur de la Banque centrale du Canada, a fait l'éloge de la réforme du Vietnam au cours des 30 dernières années, tout en formulant des commentaires optimistes sur les perspectives économiques et les possibilités d'investissement au Vietnam.

Il a déclaré que parmi les pays dans lesquels la banque s'est présentée, le Vietnam occupe la première place en termes d'ouverture pour les investisseurs étrangers, ajoutant que le Vietnam a satisfait aux critères des infrastructures et de l'éthique des affaires. -VNA