Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a salué le 15 août les efforts déployés par des unités compétentes pour entretenir et rénover le mausolée du Président Hô Chi Minh.
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) inspecte l’entretien du mausolée du Président Hô Chi Minh, le 15 août à Hanoi. Photo : VNA

Lors d’une séance de travail avec le comité de gestion du mausolée du Président Hô Chi Minh, le chef du gouvernement a hautement apprécié l’application de la science et de la technologie au service de la préservation du corps embaumé du Président Hô Chi Minh.

Il a demandé au comité de gestion d’améliorer le travail d’information afin de promouvoir les valeurs culturelles et éducatives du mausolée. Il a également demandé aux organes concernés de travailler plus dur pour assurer la sécurité et la sûreté du site.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au ministère de la Construction de coordonner avec le comité populaire de Hanoi la mise en place d’un plan de construction d’un parking souterrain dans le complexe culturel et historique de Ba Dinh.

Selon le comité de gestion du mausolée du Président Hô Chi Minh, le mausolée rouvrira ses portes aux visiteurs à partir du 16 août après une fermeture temporaire pour les travaux annuels d’entretien et de rénovation en 2018.

Le comité de gestion a entretenu et réparé le matériel et l’architecture du mausolée, travaillé avec les organes concernées pour assurer la sécurité et la sûreté pendant les services commémoratifs et des activités culturelles et politiques autour du mausolée, a fait savoir son chef Nguyên Van Cuong.

Le 2 septembre 1969, le Président Hô Chi Minh quittait ce monde. Forts de la vénération infinie pour le plus grand leader que la nation est portée, mais aussi pour satisfaire l’aspiration du peuple, le Parti et l’Etat ont décidé de momifier sa dépouille mortelle et de construire son mausolée. 

Le mausolée a accueilli cette année près de 51.000 visiteurs, dont 11.500 étrangers, pendant les vacances à l’occasion du 43e anniversaire de la réunification nationale (30 avril) et de la Journée internationale des travailleurs (1er mai). –VNA