Hanoi, 2 novembre (VNA) – Le Premier ministre français Édouard Philippe entame sa visite officielle du 2 au 4 novembre au Vietnam sur invitation de son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc.

Le Premier ministre français Édouard Philippe. Photo : VNA

Le Premier ministre français Édouard Philippe est accompagné, entre autres, par Madame Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, Mounir Mahjoubi, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics, chargé du Numérique, Mme Stéphanie Do, présidente de l’Association d’amitié France-Vietnam du Parlement, Mme Sénatrice Catherine Deroche, présidente du groupe d'amitié France-Vietnam du Sénat.

Cette visite s’inscrit dans le contexte du double anniversaire des 45 ans des relations diplomatiques, mais elle sera aussi l’occasion de célébrer les 5 ans du partenariat stratégique entre les deux pays.

L’année 2018 marque un renforcement sans précédent des liens entre les deux pays comme en témoignent les visites de haut niveau, après notamment la venue en France du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong.

Le Vietnam et la France ont établi des relations diplomatiques le 12 avril 1973 et 40 ans plus tard, en 2013, ils ont signé la déclaration commune sur le partenariat stratégique entre les deux pays.

Le Vietnam attache toujours une grande importance à l’amitié et à la coopération avec la France et travaille à l’approfondissement du partenariat stratégique entre le Vietnam et la France.

Les deux pays ont échangé nombre de délégations de haut niveau et développé des mécanismes de consultation réguliers, notamment le dialogue stratégique et de coopération de défense, et le dialogue économique de haut niveau.

La France est le premier pays occidental à avoir eu un attaché de défense au Vietnam (en 1991). La coopération en matière de sécurité et de défense s’est développée de manière substantielle avec des visites réciproques, réunions bilatérales, une volonté commune d’approfondir le volet défense du partenariat stratégique et un dialogue sur la politique de défense dont la première réunion s’est tenue en novembre 2016.

La France est le 5e partenaire commercial européen du Vietnam (derrière l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l’Italie). En 2017, les échanges bilatéraux ont atteint 4,6 milliards de dollars (en hausse de 11,6% par rapport à 2016). 

En termes d’investissement, la France se classait en 2017 au troisième rang des pays européens (derrière les Pays-Bas et le Royaume-Uni) et au 16e rang sur 114 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 512 projets en vigueur totalisant 2,8 milliards de dollars de capitaux enregistrés.

La France est le premier donateur bilatéral européen du Vietnam qui est le deuxième bénéficiaire d’aide française au développement en Asie avec des engagements s’élevant à 18,4 milliards de dollars depuis 1993. La France a fourni jusqu’à présent au Vietnam des prêts préférentiels d’un montant total de 2,2 milliards d’euros.

La coopération franco-vietnamienne en matière d’éducation et de formation se développe depuis les années 1980. La France considère l’éducation et la formation comme une des priorités du partenariat entre les deux pays.

Des centaines de conventions ont été signées entre universités et instituts de recherche des deux pays. Les deux parties ont déployé un certain nombre de projets clés dans le domaine de la formation, tels que le programme de formation d’ingénieurs de grande qualité au Vietnam et le projet de création de deux centres universitaires français à Hanoi et des universités nationales de Hanoi. En octobre 2010, l’Université des sciences et technologies de Hanoi, financée par la France à hauteur de 100 millions d’euros, a ouvert son premier cours.

Chaque année, le gouvernement français attribue 80 bourses à des étudiants vietnamiens. Le nombre d’étudiants vietnamiens suivent un cursus en France a augmenté de 40% ces dix dernières années. Avec plus de 7.000 étudiants, Le Vietnam est ainsi le troisième pays dans le monde en nombre d’étudiants en France.

La relation franco-vietnamienne est riche de la proximité et des échanges culturels entre les deux pays. Le gouvernement français consacre chaque année environ 5 millions d’euros aux activités de coopération culturelle avec le Vietnam et soutient le fonctionnement de l’Espace à Hanoi et des instituts français à Hô Chi Minh-Ville (Sud), à Huê et Dà Nang (Centre).

La coopération dans le domaine des applications nucléaires a été renforcée dans le cadre de l’accord conclu entre l’Institut de l’énergie nucléaire du Vietnam (IEN) et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA).

Initiée au début des années 1990, la coopération décentralisée est devenue une particularité des relations Vietnam-France. 38 localités françaises ont noué leur partenariat avec 18 provinces et villes du Vietnam.

En matière de la santé, les deux pays coopèrent dans 30 projets de formation médicale et paramédicale, financés par le ministère français des Affaires étrangères et des hôpitaux français.

Membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, les deux pays ont effectué de nombreuses activités de coopération au sein de la Francophonie, notamment dans le domaine de l’enseignement du français, de l'enseignement universitaire et des activités parlementaires.

Actuellement, environ 300.000 Vietnamiens vivent, étudient et travaillent en France, contribuant à resserrer la relation forte fondée sur une histoire partagée entre les deux pays.

La visite officielle au Vietnam du Premier ministre Edouard Philippe devra promouvoir les relations politico-diplomatiques, économiques et commerciales, et développer la coopération bilatérale dans les domaines de la sécurité et de la défense, de l’éducation, de la formation, les sciences et technologies, et de l’énergie. – VNA