Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (4e à partir de la gauche), le Premier ministre indien Narendra Modi (5e à partir de la gauche) et des dirigeants d'autres pays membres de l'ASEAN. Photo : VNA

 

Singapour (VNA) – Dans le cadre du 33e Sommet de l’ASEAN et des conférences connexes à Singapour, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a assisté jeudi matin à un petit-déjeuner informel entre les dirigeants de l’ASEAN et de l’Inde.

A cette occasion, le chef du gouvernement vietnamien a déclaré son soutien pour le renforcement de la coopération entre l’ASEAN et l’Inde dans le secteur maritime, y compris l’économie maritime verte et la sécurité maritime, dans le commerce, l’investissement, les infrastructures…

Il a ensuite souligné l’importance de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté de navigation et de survol pour toutes les nations, notamment les pays côtiers, avant de saluer le soutien de New Delhi aux principes et à la position de l’ASEAN sur cette question, selon le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Les dirigeants de l’ASEAN et de l’Inde ont réaffirmé leur volonté de renforcer le partenariat stratégique entre l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) et l’Inde pour la paix, la stabilité et la prospérité.

Ils ont convenu d’intensifier la coopération intégrale entre les deux parties, notamment dans les secteurs d’intérêt commun tels que l’économie. Ils ont également décidé d’accélérer les négociations de l’accord de partenariat économique intégral régional (RCEP), de chercher à réduire les écarts de développement, de promouvoir le développement durable, de renforcer la coopération maritime et les relations dans d’autres secteurs dont l’éducation et le tourisme…

Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé que New Delhi octroierait 1 milliard de dollars à des activités visant à approfondir les liens en matière d’infrastructures et de technologies numériques. Selon lui, l’Inde poursuivra la coopération dans le domaine des technologies numériques avec le Cambodge, le Laos, le Myanmar et le Vietnam. Elle attribuera en outre 1.000 bourses d’études aux pays membres de l’ASEAN et créera un réseau d'universités ASEAN-Inde. -VNA