Varsovie  (VNA) – Une délégation du Parti communiste du Vietnam (PCV) conduite par Bui Thi Minh Hoai, secrétaire du Comité central du Parti et présidente de sa Commission de sensibilisation auprès des masses, a effectué du 17 au 20 septembre une visite de travail en Pologne.

 

Le PCV renforce ses liens avec les partis politiques polonais hinh anh 1La présidente de la Commission de sensibilisation auprès des masses du Comité central du PCV Bui Thi Minh Hoai. Photo : VNA

Durant son séjour, la délégation a rendu une visite de courtoisie au maréchal adjoint du Sejm (Chambre basse) Ryszard Terlecki ; s’est entretenue avec le vice-président de l’Alliance de la gauche démocratique Andrzej Szejna ; a rencontré des représentants du Groupe parlementaire d’amitié polono-vietnamienne et visité l’ambassade du Vietnam.

Au cours des séances de travail, Bui Thi Minh Hoai a souligné que la visite vise à renforcer la coopération entre le PCV et les partis politiques polonais, contribuant ainsi à approfondir l’amitié traditionnelle entre les deux pays.

Elle a affirmé que le Vietnam attache de l’importance à ses relations avec la Pologne, considérant le pays comme un partenaire prioritaire en Europe centrale et orientale.

Les responsables polonais ont déclaré que la Pologne considère le Vietnam comme un partenaire prioritaire en Asie du Sud-Est, et ont souligné que la promotion de la coopération bilatérale a atteint un consensus élevé au sein du gouvernement et du Parlement polonais.

La Pologne apprécie le rôle du Vietnam dans l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et souhaite que les deux pays deviennent les portes d’entrée de l’autre sur les marchés de l’UE et de l’ASEAN, ont-ils souligné.

Ils ont affirmé le soutien de la Pologne à la ratification de l’Accord de protection des investissements UE-Vietnam (EVIPA) et sa volonté de coopérer étroitement avec le Vietnam dans les forums multilatéraux régionaux et internationaux.

Les responsables polonais ont également apprécié la communauté vietnamienne en Pologne, les considérant comme des ponts contribuant à promouvoir l’amitié entre les deux nations.

Les deux parties ont convenu de renforcer la coopération par le biais des canaux du Parti, de l’État, de l’Assemblée nationale et des échanges populaires.

Ils ont discuté de plusieurs mesures destinées à renforcer leurs liens dans des domaines tels que la réponse au changement climatique, la transformation numérique, l’économie verte, l’éducation et la formation, et à faciliter l’activité des entreprises des deux pays. – VNA