Photo d'illustration.

Hanoi (VNA) - Depuis le début de l’année, le Vietnam a enregistré un excédent commercial de 3,1 milliards de dollars malgré le contexte de guerre commerciale sino-américaine ayant elle-même déclenché des tensions commerciales sur le plan international.

Selon le Département général des Statistiques, entre janvier et juillet, les exportations nationales ont atteint 133,69 milliards de dollars, soit une hausse de 15,3% sur un an.

Certains produits phares continuent d’enregistrer de bons résultats tels que les téléphones et composants, le textile-habillement, les produits électroniques, les ordinateurs et leur composants, le bois et ses dérivés, les véhicules et pièces de rechange automobiles… Les produits agricoles et aquatiques ont également connu une bonne croissance.

Au cours de ces sept premiers mois de 2018, les Etats-Unis demeurent le débouché le plus important des produits vietnamiens avec un chiffre d’affaires de 25,5 milliards de dollars, soit une hausse de 8,9% en variation annuelle. Suivent l’Union européenne avec 24,2 milliards de dollars, en hausse de 12,9%, puis la Chine pour 19,5 milliards de dollars et une progression de 24,7%.

En ce qui concerne les importations, le chiffre d’affaires est estimé à 130,63 milliards de dollars, soit une augmentation de 10,2% en glissement annuel. La Chine reste le premier marché d’importation du Vietnam avec 35,8 milliards de dollars, en hausse de 13,1% par rapport à la même période de 2017, suivie par la République de Corée, l’ASEAN, le Japon… -VNA