Hanoï (VNA) - Au cours des 3 premiers trimestres, les exportations nationales de pangasius vers l’Arabie saoudite ont dégagé une valeur de 40,5 millions de dollars, pour une hausse de 4% en glissement annuel.

En 2012, ce pays du Moyen-Orient n’avait qu’importé que 192 tonnes de pangasius du Vietnam pour une valeur de 365.000 dollars. Après 5 ans, une croissance considérable tant en volume qu’en valeur a été observée.

En 2016, l’Arabie saoudite s’est classée 8e importateur mondial et 1er au Moyen-Orient de ces poissons du Vietnam, avec 51,3 millions de dollars. A noter que le Vietnam est devenu en 2016 le plus grand fournisseur de poissons à chair blanche en Arabie saoudite, en représentant 43% des parts de marché devant le Myanmar, l’Egypte, Taïwan (Chine), le Bangladesh.

Face aux difficultés sur certains grands débouchés comme les Etats-Unis et l’UE, les entreprises domestiques se mettent en quête de nouveaux marchés, dont l’Arabie saoudite qui est considérée comme l’un des plus prometteurs. Selon les prévisions, d’ici à la fin de cette année, les exportations nationales de pangasius devrait y connaître une croissance de 5%-10%. -CPV/VNA