L'ambassadeur de l'Argentine au Vietnam (à droite) remet des souvenirs au représentant du Musée des vestiges de la guerre à Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le Musée des vestiges de la guerre à Ho Chi Minh-Ville a réceptionné le 8 mai des souvenirs du journaliste argentin Ignacio Ezcurra, disparu à Sai Gon en 1968 alors qu'il était reporter de guerre au Vietnam.

Il s’agit, entre autres, de la carte de presse d'Ignacio Ezcurra et de la première édition du livre Hasta Vietnam (Au Vietnam), une collection d'articles et de photos sur la guerre du journaliste argentin Ignacio Ezcurra, publiée en mai 1972.

Tran Xuan Thao, directeur du Musée des vestiges de la guerre à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que ces souvenirs étaient des objets très précieux de son établissement, en promettant de les préserver, les exposer et les présenter aux visiteurs vietnamiens et à ceux d'autres pays.

L’activité a eu lieu lors d’une cérémonie pour commémorer le 50e anniversaire de la disparition du journaliste Ignacio Ezcurra, organisée par l'ambassade de l’Argentine au Vietnam et l’Union des organisations d’amitié de Ho Chi Minh-Ville.

Ignacio Ezcurra a disparu à Sai Gon le 8 mai 1968 à l'âge de 28 ans alors qu'il travaillait pour le journal La Nación de l’Argentine. Il était surtout connu pour ses travaux pendant les années de guerre au Vietnam, outre des interviews avec le sénateur américain, Robert Kennedy, et le pasteur baptiste et activiste social américain, Martin Luther King. -VNA