Hanoi, 23 juillet (VNA) - Le président Trân Dai Quang a signé le 23 juillet une décision sur la suspension de Truong Minh Tuân de son poste de ministre de l'Information et de la Communication.

Le président Trân Dai Quang a signé une décision sur la suspension de Truong Minh Tuân (photo) de son poste de ministre de l'Information et de la Communications. Photo : VNA

 

En vertu de la décision 1261/QD-CTN, Truong Minh Tuân a été suspendu en raison de ses actes répréhensibles et le Bureau politique lui a imposé une mesure disciplinaire conformément à la décision 806-QDNS-TW datée du 16 juillet 2018.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a signé le 18 juillet une décision sur l’application de sanctions disciplinaires à l’encontre de Truong Minh Tuan, ministre de l’Information et de la Communication.

Selon la décision, le Premier ministre a décidé de donner un avertissement en tant que mesure disciplinaire contre Truong Minh Tuan, membre du Comité central du Parti, ministre de l’Information et de la Communication pour avoir commis des violations.

Truong Minh Tuan, membre du Comité central du Parti, secrétaire du Comité chargé des affaires du Parti, ministre de l’Information et de la Communication, membre du Comité exécutif de l’organisation du Parti du bloc des organes centraux du mandat 2015-2020.

Selon le Politburo, Truong Minh Tuan devait être responsable des violations et des actes répréhensibles commis par le Comité chargé des affaires du Parti du ministère au cours de la période 2011-2016 alors qu'il était membre dudit comité et vice-ministre de l’Information et de la Communication.

Il avait violé le principe du centralisme démocratique et la réglementation de travail, manqué de responsabilité et relâché la direction durant le processus de la mise en œuvre du projet d’acquisition par l’opérateur MobiFone de 95% des actions de la Compagnie par actions Audio Visual Global (AVG).

Il avait également signé la décision N° 236/QD-BTTTT datée du 21 décembre 2015 sur l'approbation du projet et de certains documents concernés, dont ceux ne relevaient pas de ses fonctions, ce qui va à l’encontre des règlementations.

En tant que secrétaire du Comité chargé des affaires du Parti, ministre de l’Information et de la Communication depuis avril 2016, Truong Minh Tuan devait être responsable des violations et des actes répréhensibles commis par le Comité pour le mandat 2016-2021. –VNA