Le ministere des Transports se coordonne avec d’autres organes dans la protection des citoyens hinh anh 1Un vol pour ramener les citoyens vietnamiens à l'étranger chez eux. Photo: VNA

 

Hanoi (VNA) - Le bureau du ministère des Transports a publié le 19 février un communiqué de presse sur la coordination dans la fourniture d'informations et de documents à la demande de la Police d'enquête du ministère de la Sécurité publique concernant les vols pour ramener les citoyens chez eux.

Selon ce communiqué de presse, le 19 février, la presse a informé que la Police d'enquête du ministère de la Sécurité publique avait demandé au ministère des Transports de fournir les informations et documents au service de l’enquête concernant l’affaire de corruption dans le Département consulaire du ministère des Affaires étrangères.

Immédiatement après avoir reçu cette demande, le ministère des Transports a publié un document ordonnant aux agences et unités concernées de résumer et de présenter les informations et les documents à la Police d’enquête.

Auparavant, pour mettre en œuvre la politique humanitaire du Parti et de l'État sur l'organisation de vols pour le rapatriement des citoyens vietnamiens à l'étranger ayant des besoins et dans la situation difficile dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, selon les tâches assignées par le gouvernement et le Comité de direction national de la prévention et du contrôle du Covid-19, le ministère des Transports a activement coopéré avec le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Sécurité publique, le ministère de la Santé et le ministère de la Défense dans la protection du citoyen.

Le ministère des Transports ordonne à l'Administration de l'aviation civile du Vietnam de déployer les plans pour les vols conformément au plan de "sauvetage" de citoyens approuvé par le Département consulaire du ministère des Affaires étrangères, sur la base des avis unanimes des ministères et secteurs concernés. Il s'agit d'une procédure obligatoire en vertu du droit de l'aviation et de la pratique internationale pour tous les vols.

Le ministère des Transports n'est pas chargé d'évaluer, de synthétiser les besoins, d'approuver la liste des citoyens et d'autoriser les entreprises à organiser des vols de "sauvetage". Dans l’esprit de coordination et de responsabilité, le ministère crée toutes les conditions favorables pour organiser des vols dans les meilleurs délais afin de répondre aux souhaits et aspirations de retour au pays des gens, a affirmé ce ministère dans son communiqué de presse.

Le 19 février, la Police d'enquête du ministère de la Sécurité publique du Vietnam a demandé au ministère des Transports de fournir la liste détaillée des vols de "sauvetage" pour ramener les citoyens vietnamiens à l'étranger, pour servir l'enquête sur l'affaire de corruption dans le Département consulaire du ministère des Affaires étrangères, a informé l’Agence vietnamienne d’information.

Les informations requises comprennent la liste des compagnies aériennes et des vols (heure, numéro d'avion, aéroports de décollage et d'atterrissage), ainsi que les compagnies autorisées par le ministère des Transports à effectuer des vols de "sauvetage" gratuits et payants. Le ministère des Transports doit également fournir la liste des citoyens revenus de l'étranger sur les vols susmentionnés, les coûts de chaque vol et les conditions d'éligibilité.

Le ministère de la Sécurité publique a exhorté à fournir la liste des fonctionnaires du ministère des Transports qui sont chargés de recevoir et d'agréer les compagnies aériennes et les compagnies qui effectuent des vols de "sauvetage".

Auparavant, la Police d’enquête du ministère de la Sécurité publique a décidé de poursuivre en justice cette affaire de corruption survenue au Département consulaire du ministère des Affaires étrangères.

Une instance a été introduite contre la directrice dudit département Nguyên Thi Huong Lan, le directeur adjoint dudit département Dô Hoàng Tung, le chef de cabinet dudit département Lê Tuân Anh, et le chef adjoint du Bureau de protection des citoyens dudit département Luu Tuân Dung pour réception de pots-de-vin.

Les 4 personnes ont fait l'objet d'une enquête pour "pots-de-vin". Elles sont accusées pour les actes à des fin personnelles lorsqu'ils envisagent d'autoriser certaines compagnies à effectuer des vols pour rapatrier des citoyens vietnamiens. -VNA