Lê Minh Duc, un jeune ingénieur prometteur

Élève en terminale au prestigieux lycée d'élite Lê Hông Phong, Lê Minh Duc a été élu "Jeune citoyen exemplaire de Hô Chi Minh-ville de 2023". Ce jeune homme se démarque tant par ses performances académiques que par son talent exceptionnel en matière d'invention et de conception de robots.
Lê Minh Duc, un jeune ingénieur prometteur ảnh 1Des touristes étrangers se rendent à Ha Giang. Photo de : VNA

Hanoï (VNA) - Élève en terminale au prestigieux lycée d'élite Lê Hông Phong, Lê Minh Duc a été élu "Jeune citoyen exemplaire de Hô Chi Minh-ville de 2023". Ce jeune homme se démarque tant par ses performances académiques que par son talent exceptionnel en matière d'invention et de conception de robots. 

Le talent de Minh Duc a commencé à se manifester dès son époque à l'école primaire. Contrairement aux garçons de son âge qui étaient encore passionnés par les bandes dessinées ou les dessins animés, le jeune Minh Duc pouvait consacrer des heures entières sur YouTube pour apprendre à fabriquer lui-même des jouets motorisés.

En 2016, à seulement 10 ans, il est devenu le plus jeune participant à un concours international de robotique destiné aux élèves, organisé en République de Corée. Son projet consistait à concevoir une bibliothèque automatique capable d'apporter des livres aux personnes âgées, aux handicapés et aux enfants. La même année, son projet sur le système de contrôle des chaînes d'assainissement de l'eau a remporté le premier prix lors d'un concours de robotique destiné aux jeunes d'Asie du Sud-Est. 

"Ces concours m'ont permis de comprendre les avantages des robots dans la vie humaine. Depuis, ma passion pour la robotique n'a cessé de croître", nous confie-t-il.

L'année 2023 a été une réussite exceptionnelle pour Minh Duc, ponctuée de nombreuses récompenses, dont celle décernée par l'Agence américaine pour le développement international (USAID). Il s'agit d'un modèle de robot de sauvetage à quatre pattes, capable de localiser des victimes de séismes, co-réalisé avec son ami Trung Kiên. L'idée lui est venue après la tragédie survenue à la centrale hydroélectrique de Rao Trang 3 en 2020, au cours de laquelle de nombreux soldats ont perdu la vie en secourant des sinistrés d'un glissement de terrain. Ce projet a également remporté le premier prix lors de la compétition nationale de science et technologie VISEF, dans la catégorie des robots et des machines intelligentes.

Les projets de Minh Duc ont bénéficié du soutien de ses amis et enseignants, notamment de Lê Thinh, qui l'a aidé à perfectionner le modèle de robot de sauvetage à quatre pattes. Lê Thinh est impressionné par la grande passion et l'incroyable talent du jeune Minh Duc pour la mécanisation et la robotique. 
"Mon rôle consistait à fournir des conseils techniques. C'était Duc qui s'occupait du reste, de la conception à l'amélioration du robot, en passant par la fabrication et la réparation. Malgré son jeune âge, Duc est quelqu'un de créatif, mais aussi persévérant", fait remarquer Lê Thinh.

Lorsqu'il participait à une compétition internationale aux États-Unis, il a fait de belles rencontres et a échangé des expériences avec des jeunes venant de plusieurs coins du monde. À cette occasion, Minh Duc a réalisé que les étudiants vietnamiens étaient aussi talentueux et créatifs que leurs pairs internationaux. 

"Lors de ces compétitions internationales, j'ai pu découvrir d'excellents travaux de recherche scientifique, et je vois un grand potentiel dans l'industrie robotique. J'espère inspirer et diffuser davantage de techniques de fabrication de robots à un plus grand nombre d'amis", partage-t-il.

En dehors de la robotique, Minh Duc a remporté plusieurs concours nationaux et internationaux, dont des Olympiades de mathématiques, d'anglais et d'échecs. Pour lui, les connaissances variées dans différents domaines sont toutes utiles. Les mathématiques l'aident à développer des formules de conception de robot précises, tandis que l'anglais est son outil de documentation et de communication lors des concours internationaux.

"Étudier est le processus le plus important, c'est pourquoi j'y consacre la majorité de mon temps. J'organise des plages horaires appropriées pour poursuivre ma passion pour la recherche scientifique. Je consacre également du temps à aider les autres. J'essaie d'équilibrer mon temps entre les études, la recherche et l'assistance aux autres", dit-il.

Aujourd'hui, Minh Duc est le chef d'un groupe réunissant une trentaine d'élèves partageant la même passion pour les robots. - VOV/VNA

Voir plus