Hanoi (VNA) - La transition vers les véhicules électriques (VE), un pilier majeur dans la lutte contre le changement climatique, connaît une phase d'accélération au Vietnam avec le soutien d’initiatives gouvernementales et l’arrivée sur le marché d’un nombre croissant de modèles.

Le marche des vehicules electriques devrait s’accelerer cette annee hinh anh 1Photo d'illustration: Vinfast


Les politiques de soutien et préférentielles mises en œuvre par le gouvernement, telles que l’exonération des frais d’immatriculation et la réduction de la taxe spéciale de consommation pour les VE, ont joué un rôle important dans la promotion de l’adoption de ce type de véhicule dans le pays.

Le nombre de VE est passé de 138 unités en 2019 à plus de 28.000 et 3.557 en septembre 2023, ainsi que plus de 2 millions de motos électriques. Les prévisions sur la croissance du marché national des VE à partir de 2024 sont encourageantes.

Avec la participation des constructeurs automobiles nationaux et étrangers, le marché devrait encore se développer. VinFast, ainsi que d’autres constructeurs automobiles opérant dans le pays, effectuent progressivement une transition vers les véhicules électriques et les véhicules alimentés à l’énergie «verte».

De nombreux constructeurs automobiles étrangers ont déjà introduit des modèles de voitures hybrides sur le marché vietnamien. Des marques comme Honda, Kia, Hyundai, BMW et Toyota ont lancé sur le marché des options hybrides telles que le Honda CR-V, le Kia Sorento, le Hyundai Santa Fe, le BMW XM, la Toyota Yaris Cross, la Corolla Altis et l’Innova Cross. Cette gamme diversifiée de modèles hybrides offre aux consommateurs plus de choix et contribue à la croissance globale du marché des véhicules électriques au Vietnam.

Les constructeurs automobiles chinois cherchent également à intégrer le marché vietnamien en introduisant de nouveaux modèles de VE et hybrides. Ils se sont engagés sur une feuille de route de développement à long terme, notamment en investissant dans des usines de fabrication et d’assemblage dans le pays par le biais de partenariats stratégiques.

Le gouvernement vietnamien a publié des réglementations promouvant l’utilisation des VE pour lutter contre la baisse de la qualité de l’air et promouvoir le développement économique vert.

Cependant, des défis tels qu’une sensibilisation incomplète des entreprises à la conversion de l’énergie verte, le manque d’infrastructures de bornes de recharge et des mécanismes insuffisants pour encourager l’adoption et l’utilisation de VE existent toujours.

Selon les représentants de l’Association des constructeurs automobiles du Vietnam (VAMA), la transition vers des VE et respectueux de l’environnement est vitale. Le prix reste un facteur important, les voitures électriques étant généralement plus chères en raison du coût élevé des batteries.

La VAMA suggère que la transition vers les VE devrait être abordée de manière équilibrée pour éviter de perturber le marché. – VNA