Le libre-echange Vietnam-Royaume-Uni apporte des opportunites a l'industrie siderurgique hinh anh 1Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Les entreprises vietnamiennes du secteur de la construction mécanique et de la métallurgie espèrent exporter davantage vers le Royaume-Uni grâce à la signature de l'accord de libre-échange (ALE) entre les deux pays dont le contenu est similaire à celui de l'ALE entre le Vietnam et l’Union européenne.

Un représentant de l'Association de l'acier du Vietnam (VSA) a déclaré que l’Asie du Sud-Est, les Etats-Unis, la Chine…, étaient des marchés principaux de l’acier vietnamien. L'ALE entre le Vietnam et le Royaume-Uni et celui entre le Vietnam et l’Union européenne devraient offrir plus d'opportunités d'exportation à l'industrie sidérurgique.

Pour accéder au marché britannique ainsi qu’à l'UE, les produits doivent répondre à de nombreuses normes élevées et strictes. Les fabricants d'acier vietnamiens doivent améliorer leurs technologies et techniques, leurs processus de production et d’affaires, a déclaré le représentant de la VSA.

Dao Phan Long, président de l’Association de l'industrie mécanique du Vietnam, a proposé aux entreprises vietnamiennes de profiter de cet accord pour attirer des investissements britanniques dans les domaines de la mécanique, de l'électronique, de la transformation et la fabrication, créant ainsi un écosystème permettant aux entreprises nationales de rejoindre des chaînes d'approvisionnement.

Le Royaume-Uni est le troisième partenaire commercial du Vietnam en Europe. Le Vietnam y exporte, pour l’essentiel, téléphones et pièces détachées, textile-habillement, chaussures, produits aquatiques, bois et produits dérivés, ordinateurs et composants, noix de cajou, café et poivre. Le Vietnam importe de ce marché machines-outils et équipements, produits pharmaceutiques, fer et acier et produits chimiques, selon le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce.

Les exportations vietnamiennes ne représentent que moins de 1% des importations annuelles totales de près de 700 milliards de dollars du Royaume-Uni. L'avantage concurrentiel grâce à l'ALE entre le Vietnam et le Royaume-Uni aidera sûrement de nombreuses entreprises vietnamiennes à développer leur production et à augmenter leurs exportations vers le Royaume-Uni. Des produits vietnamiens déjà présents sur le marché britannique devraient augmenter leurs parts de marché dans l’avenir.

Selon des experts, le Royaume-Uni impose des normes élevées en matière de qualité, d'environnement, d'hygiène. Par conséquent, les entreprises vietnamiennes doivent chercher à appliquer de nouvelles technologies, à améliorer la qualité et à réduire les coûts de leurs produits. En outre, elles doivent se tenir informées des changements concernant les normes, les processus de production et les procédures douanières…. -VNA