Hanoi, 7 mai (VNA) - Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyen Phu Trong a souligné la nécessité de l’édification du corps des cadres, notamment ceux stratégiques qualifiés, compétents et de prestige lors de l’ouverture du 7e plénum du Comité central du PCV(XIIe exercice) lundi à Hanoi.

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyen Phu Trong prend la parole au 7e plénum du Comité central du PCV.  Photo : VNA

De nombreuses questions seront abordées lors de ce plénum qui durera jusqu’au 12 mai : le renforcement du contrôle et des sanctions disciplinaires au sein du Parti, la nomination des cadres stratégiques, la réforme salariale pour les cadres, fonctionnaires de l’Etat et les forces armées, la réforme de la sécurité sociale, et d’autres questions importantes.

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a indiqué que le Parti veillerait toujours à l’édification du corps des cadres pour répondre à la demande et aux tâches de chaque période révolutionnaire, donnerait des décisions correctes sur des cadres et le travail de cadres, et déploierait des politiques et mesures pour atteindre des résultats importants.

Cependant, le corps des cadres et le travail de cadres révèlent un certain nombre de faiblesses. Le corps des cadres au sein du système politique est nombreux  mais moins fort. La structure entre les secteurs n’est pas rationnelle et manque de cadres de gestion excellents et de chercheurs qualifiés.

Les faiblesses et les insuffisances d'une partie du personnel et les carences en personnel sont également l'une des causes du développement du pays qui ne correspond pas à son potentiel, à ses forces, provoquant la diminution de la croyance du peuple envers le Parti et l'Etat, a-t-il souligné le secrétaire général Nguyen Phu Trong.

Le dirigeant vietnamien a suggéré au Comité central du PCV d'étudier soigneusement les projets de documents et d’évaluer une façon objective, scientifique les réalisations obtenues, d’analyser des restrictions et faiblesses et de préciser la cause, surtout les raisons subjectives afin de donner de bonnes solutions  et des percées réalisables à surmonter toutes les lacunes ci-dessus et mieux réaliser le travail des cadres.

En matière de réformes de la politique salariale, le secrétaire général du PCV a rappelé que le pays avait ajusté à quatre reprises cette politique, en 1960, 1985, 1993 et en 2003.

La conclusion du 8e plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam (IXe exercice) concernant le plan sur les réformes de la politique salariale, de sécurité sociale et des subventions en faveur des personnes méritantes pour 2003-2007, a été progressivement améliorée à travers des Congrès du Parti.

Les salaires des cadres et fonctionnaires travaillant dans le secteur public se sont améliorés, notamment dans les zones particulièrement défavorisées. Des progrès ont été également constatés au sein des entreprises.

Le secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong a demandé au Comité central de discuter profondément pour atteindre un consensus sur la nécessité et la faisabilité d'une nouvelle réforme salariale.

Il a insisté sur la nécessité de fixer des objectifs pour chaque période, de trouver de nouvelles mesures pour remédier aux faiblesses et mieux encourager les travailleurs.

En ce qui concerne les réformes de la politique de sécurité sociale, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a souligné qu’il s’agissait d’un secteur compliqué.

Selon lui, le projet soumis au Comité central lors de ce plénum vise à favoriser l’adoption d’une résolution sur cette question, afin que la sécurité sociale devienne un moteur pour le développement durable du pays.

Nguyen Phu Trong a demandé au Comité central de donner des évaluations objectives sur la situation du secteur de la sécurité sociale au Vietnam, d’analyser les acquis obtenus mais aussi les faiblesses pour trouver les causes et tirer des leçons. Il est également important de trouver des mesures pour accélérer les réformes et l’amélioration de la politique de sécurité sociale dans les temps à venir, avec l’accent mis sur l’élargissement de la couverture sociale, la modification de l’âge de départ à la retraite et plusieurs autres sujets.

Le leader du PCV a enfin demandé au Comité central de travailler avec le plus grand dévouement pour perfectionner les rapports et prendre des décisions importantes. -VNA