Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohammad. Photo: EPA-EFE/VNA

Kuala Lumpur (VNA) - Le Japon aidera la Malaisie à renouveler et à améliorer la politique "Agir vers l'Est" afin de renforcer la coopération bilatérale et la compétitivité des entreprises des deux pays.

C'est le résultat de la visite au Japon du 10 au 12 juin du Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad.

Lors d'une conférence de presse conjointe tenue le 12 juin à Tokyo, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a affirmé que le Japon soutiendra la croissance de la nation d'Asie du Sud-Est dans l'avenir, notamment portera les relations bilatérales à une nouvelle hauteur.

Les deux parties établiront des relations gagnant-gagnant, afin de renforcer la capacité concurrentielle des entreprises japonaises opérant en Malaisie. Shinzo Abe a ajouté que la nouvelle politique encouragera les investissements et ouvrira de nombreuses opportunités pour les Malaisiens de s'implanter en Malaisie et au Japon.

La mise à niveau de la politique inclura des échanges plus approfondis dans l'éducation, le développement des ressources humaines et l'accélération du transfert des sciences et des technologies, a-t-il souligné.

Mahathir Mohamad, pour sa part, a déclaré que l'éducation, la formation et l'investissement font partie des domaines dans lesquels la Malaisie et le Japon peuvent bénéficier d'une collaboration étroite.

Il a salué l'appui du Japon à la politique "Agir vers l'Est" et a espéré que la Malaisie bénéficiera d'une coopération plus étroite entre les deux pays dans le cadre de la politique.

Le dirigeant malaisien a souhaité que les universités japonaises ouvrent leurs succursales dans son pays.

Toujours selon lui, Shinzo Abe avait accepté d'étudier la demande de crédit de la Malaisie pour aider le pays à résoudre ses problèmes financiers.

L'objectif principal de la politique "Agir vers l'Est", présentée par Mahatir Mohamad en 1982, était de déplacer l'attention de l'Occident vers les nouveaux pays émergents d'Asie, en particulier le Japon, et de contribuer à l'industrialisation de la Malaisie. -VNA