Hanoi, 22 novembre (VNA) - À la suite de la ratification par le Vietnam de l’Accord global et progressif pour le partenariat transpacifique (CPTPP), de nombreux représentants de pays d’Amérique latine sont arrivés au Vietnam pour rechercher des opportunités de coopération et d’investissement.

Photo : VNA


Lors d'une rencontre avec des dirigeants d'entreprises d'Amérique latine  récemment tenue à Ho Chi Minh-Ville, le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Do Thang Hai, a déclaré que les liens économiques et commerciaux entre le Vietnam et les pays latino-américains se développaient. Le Vietnam a noué des relations commerciales avec tous les pays de la région, avec les échanges commerciaux bilatéraux multipliés par 20 en moins de 10 ans, passant de 245 millions de dollars en 2000 à 3,95 milliards de dollars en 2010 et à 13,49 milliards en 2017.

Le Vietnam a investi des centaines de millions de dollars dans la prospection et l'exploitation gazo-pétrolières au Pérou, dans le développement des réseaux de télécommunication en Haïti et au Pérou et dans la production de nouilles instantanées au Brésil.

Dans le même temps, les investissements latino-américains au Vietnam restent modestes, avec quatre projets d’une valeur de 3,2 millions de dollars de l’Argentine, un projet du Mexique, un du Chili et de deux sociétés péruviennes. La distance géographique entraîne des coûts de transport élevés et le manque d’informations sur les environnements commerciaux de chacun expliquent cette situation. Les incertitudes concernant le commerce mondial, l'impact de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et le retour du protectionnisme ces dernières années sont aussi des obstacles.

Selon les entreprises latino-américaines, ces obstacles seront levés dès l'entrée en vigueur du CPTPP et des accords commerciaux bilatéraux.

Pham Huynh Mai Thanh du Vietnam Cacao JSC a déclaré que l'adhésion de trois pays d'Amérique latine au CPTPP contribuerait à simplifier les procédures douanières et à baisser les taxes d'importation.

Nguyen Van Thanh, directeur de la sarl des produits chimiques Long Long, a déclaré que la région comptait une population de plus de 650 millions d'habitants et un revenu moyen par habitant de 15.000 à 16.000 dollars par an, ce qui signifie que la demande de consommation est énorme. Il a ajouté que la région est également un important fournisseur de matière première.

La secrétaire générale adjointe de l'Association vietnamienne des exportateurs et des transformateurs de produits aquatiques du Vietnam, Tô Thi Tuong Lan, a déclaré que son association cherche à élargir les débouchés vers le marché d’Amérique latine depuis cinq ans.

Plusieurs entreprises vietnamiennes des produits aquatiques sont ainsi présentes au  Brésil, avec une valeur d'exportation de plus de 120 millions de dollars, ainsi qu’au Mexique avec près de 80 millions de dollars et en Colombie avec environ 50 millions de dollars.

Selon l'Association de la transformation et l'exportation des produits aquatiques du Vietnam (VASEP), les recettes d'exportation sur le marché d'Amérique latine dépasseront les 500 millions de dollars d'ici 2020. –VNA