Le Conseil des droits de l’homme adopte l’EPU du Vietnam

Le Conseil des droits de l'homme de l’ONU a adopté vendredi à Genève, en Suisse, les documents finals résultant du 2 e cycle de l'Examen périodique universel (EPU) s'agissant du Vietnam.
Le Conseil des droits de l'homme de l’ONU a adopté vendredi à Genève, en Suisse, les documents finals résultant du 2 e cycle de l'Examen périodique universel (EPU) s'agissant du Vietnam.

Le «document final» est constitué du rapport du Groupe de travail chargé de l'Examen périodique universel ainsi que des informations complémentaires fournies par l'État concerné.

Prenant la parole à cette occasion, l’ambassadeur Nguyên Trung Thanh, chef de la Représentation permanente du Vietnam à Genève a indiqué que le Vietnam avait a accepté 182 recommandations sur les 227 reçues dans le cadre de la procédure d'EPU.

Le grand nombre de recommandations que le Vietnam a acceptées parmi celles qui lui étaient adressées témoigne de son ouverture et de sa détermination à promouvoir et protéger les droits de l'homme, a-t-il souligné.

Ce résultat résulte des politiques conséquentes et des engagements internationaux du Vietnam sur les droits de l’homme, à fortiori des engagements volontaires qu’il a pris en tant que membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Selon le chef de la Représentation permanente du Vietnam, ayant placé l’homme au centre de sa stratégie de développement nationale, le Vietnam soutient le renforcement du dialogue et de la coopération internationale sur les droits de l’homme.

C’est dans cet esprit que le Vietnam a fondé le groupe de travail interministériel pour examiner d’une manière sérieuse et ponctuelle les recommandations de différents pays en la matière. Le gouvernement vietnamien a approuvé le rapport global sur la liste des recommandations acceptées et exhorté les ministères et organismes concernés à les mettre en oeuvre.

Le Vietnam accélère actuellement la mise en oeuvre de la Constitution de 2013 avec l’accent mis sur les dispositions relatives aux droits de l’homme et du citoyen. Pour y parvenir, une révision de politiques et de législations est en cours pour qu’elles soient mises en conformité avec la loi fondamentale. Le Vietnam s’attache toujours à la promotion des activités culturelles et religieuses du peuple.

Au Vietnam, la liberté de religion et de croyance est respectée et garantie, aussi bien par la loi que par la Constitution, celle de 2013, notamment. Le pays compte ainsi quelque 25.000 lieux de culte et 45 établissements de formation religieuse. Quelque 8.500 fêtes religieuses sont organisées chaque année, aussi bien au niveau national qu’au niveau local.

Le Vietnam se trouve actuellement au 6 e rang pour ce qui est de la mise en oeuvre des objectifs du millénaire pour le développement, avec 5 des 8 objectifs atteints. Il devrait d’ailleurs atteindre les 3 objectifs restant l’année prochaine.

Le Vietnam fait également partie des 38 pays honorés par l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture pour ses succès en matière de lutte contre la pauvreté. – VNA

Voir plus