Hanoi (VNA) - C’était une journée pleine de joie et d’émotion pour les membres du Club de poésie en chinois, vietnamien et français. Ils se sont réunis vendredi 27 octobre, afin de célébrer le 25e anniversaire de leur club qui est devenu au fil du temps leur 2e famille.

Les membres du Club de poésie en chinois, vietnamien et français se réunissent le 27 octobre à Hanoï, afin de célébrer le 25e anniversaire de leur club. Photo : CVN

La cérémonie commence à 09h00, mais dès 08h00, la plupart des membres du club sont déjà présents. Ils peuvent admirer les recueils de poèmes traduits et composés mis à disposition. Les femmes dans leur tunique traditionnelle "áo dài" grâcieuse profitent de cette occasion pour faire des photos, sans oublier de partager leurs nouveaux poèmes. Les sourires, les poignées de main révèlent l’amitié de longue date entre les membres du club qui se retrouvent régulièrement dans cette maison commune.

Le club, relevant de l’Association des anciens enseignants du Vietnam, regroupe les personnes âgées, notamment des civils et militaires en retraite à Hanoï, qui partagent une passion pour la composition et la traduction de poèmes en ces trois langues comme l’indique le nom du club.

À l’origine, ce dernier était un groupe poétique en hán-nôm (caractère chinois et écriture démotique sino-vietnamienne) qui a été fondé en 1992. Son but initial était de préserver l’héritage colossal d’œuvres en caractères chinois et en caractères sino-vietnamiens des anciens lettrés vietnamiens.

Pour présenter ces œuvres et les transmettre aux jeunes générations, les membres du groupe ont essayé de les traduire en vietnamien. Afin d'assurer la qualité des traductions, les cours du chinois sont régulièrement enseignés aux membres du club.

Les invités regardent les recueils de poèmes traduits et composés par les membres du Club de poésie en chinois, vietnamien et français. Photo : CVN

Depuis 1998, les membres du groupe commencent à traduire des œuvres du chinois en vietnamien ou en français. Chaque mois, le club choisit deux poèmes en chinois à traduire. Ensuite, chaque membre présente sa traduction. Les autres donnent leurs opinions et remarques dans le but de perfectionner la traduction initiale.

Ainsi, le club a édité, en 2004, le recueil de poème "La capitale de Thang Long" (poèmes écrits en chinois, traduits en vietnamien et en français) ; en 2005, 35 poèmes en caractères chinois de l'Oncle Hô (traduits en vietnamien, en français et anglais) ; en 2008, 60 quatrains de lettrés vietnamiens (écrits en caractères chinois, traduits en vietnamien, en français et en anglais), et bien d'autres.

Plusieurs membres du club ont publié leur propre recueil de poèmes dont Trinh Phúc Nguyên, Phan Hoàng Manh, Lê Van Nghia, Dô Quang Liêm et Nguyên Chân. Depuis 2013, le club commence également à traduire des poèmes chinois en anglais. Dans l’avenir, le club souhaite attirer davantage de membres, et surtout des jeunes, afin d’améliorer la qualité des traductions. – CVN/VNA