Ottawa (VNA) - Le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, a présenté à la Chambre des communes la loi visant la mise en œuvre de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP ou CPTPP en anglais), a fait savoir dimanche 17 juin un officiel du gouvernement canadien.

Le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, lors de la cérémonie de signature du CPTPP, au Chili, le 8 mars 2018. Photo : AFP/VNA


Il a rappelé que le gouvernement est déterminé à diversifier et à multiplier les occasions d’accès aux marchés qui aideront les entreprises à croître et à créer des occasions d’emploi pour les travailleurs canadiens.

Le ministre a souligné que l’accord signé à Santiago, au Chili, le 8 mars 2018, est le plus important traité commercial du Canada après l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Le CPTPP, ainsi que l’ALENA et les accords commerciaux conclus avec l’Union européenne (Accord économique et commercial global) et la République de Corée, feront du Canada le seul pays du G7 à bénéficier d’un accès aux marchés dans des conditions de libre-échange dans les Amériques, en Europe et dans la région de l’Asie-Pacifique.

Grâce au CPTPP, les exportateurs et les investisseurs canadiens dans de très nombreux secteurs bénéficieront d’un accès préférentiel à des marchés en croissance rapide dans la région de l’Asie-Pacifique, y compris au Japon, en Malaisie et au Vietnam.

Le CPTPP contient aussi, et il s’agit d’une première, un chapitre consacré aux petites et moyennes entreprises, qui permettra à ces dernières d’exporter plus facilement, de croître et de créer de bons emplois pour la classe moyenne.

Ce traité instaurera une nouvelle norme pour les accords de libre-échange dans la région de l’Asie-Pacifique, car il renferme de solides dispositions contraignantes dans des domaines tels que le travail et l’environnement.

Le CPTPP représente un bloc commercial de 11 pays, comprenant près de 500 millions d’habitants et affichant un PIB combiné de 13.500 milliards de dollars, soit 13,5 % du PIB mondial.

En 2017, les échanges commerciaux de marchandises du Canada avec les 10 autres pays signataires du CPTPP se sont chiffrés à plus de 95 milliards de dollars. Une fois qu’il sera entré en vigueur au Canada, le PTPGP devrait faire augmenter le PIB du Canada de 4,2 milliards de dollars.
 
Le CPTPP entrera en vigueur 60 jours après qu’au moins 6 des pays membres auront complété leur procédure de ratification. – VNA