Photo: Washington Times

Phnom Penh (VNA) - Le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen a déclaré lundi que le Cambodge n'autoriserait pas de base militaire étrangère sur son sol.

Lors d’une réunion de cabinet diffusée en direct sur Facebook, Samdech Techo Hun Sen a affirmé que la Constitution du Cambodge n’autorisait pas la présence de troupes étrangères ou de bases militaires étrangères sur son territoire, que ce soient des forces navales, d'infanterie ou aériennes.

"Le Cambodge n'a besoin d'aucun pays pour faire la guerre sur son sol. Je n'ai pas besoin que des étrangers se battent sur le territoire khmer comme par le passé", a-t-il ajouté. Il a indiqué que le Cambodge ne se permet pas non plus de devenir un lieu d'expérimentation idéologique ou militaire.

La déclaration du dirigeant cambodgien a été faite à la suite d'un rapport publié le 15 novembre par Asia Times, citant des sources diplomatiques non identifiées et des analystes qui auraient affirmé que Pékin avait fait pression sur le Cambodge pour implanter une base navale, qui pourrait accueillir des navires militaires chinois. -VNA