Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le 7e Forum international sur la sécurité sanitaire des aliments est organisé les 28 et 29 novembre par la Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale (BM).

Organisé pour la première fois au Vietnam, ce forum est une bonne occasion pour les experts de l'industrie agroalimentaire de se rencontrer et de discuter de la nécessité d'appliquer les normes sur la sécurité sanitaire des aliments.

Le manque de normes appropriées pourrait empêcher la croissance durable de ce secteur et avoir des impacts négatifs sur les producteurs alimentaires nationaux et sur la santé des consommateurs.

Selon Ousmane Dione, directeur national de la BM au Vietnam, ce pays a des atouts dans le secteur agricole. En 2017, ses exportations de produits agricoles se sont élevées à plus de 18 milliards de dollars.

Cependant, l'insécurité sanitaire des aliments crée environ 700 millions de dollars de pertes par an et a des effets délétères sur la santé des consommateurs. Ainsi, pour élaborer un label des produits agroalimentaires du Vietnam, le gouvernement doit prendre des stratégies convenables, et appliquer les expériences d'autres pays.

Le Vietnam doit contrôler son marché alimentaire car le nombre de consommateurs souhaitant utiliser des produits alimentaires sûrs ne cesse d'augmenter. En outre, il faut des politiques encourageant la production de produits sains.

Selon Wendy Matthews, ambassadrice de Nouvelle-Zélande au Vietnam, pour bâtir la réputation d'aliments d'un pays, il faut à la fois des dispositions légales et la science. Il s'agit des deux facteurs importants pour le contrôle de la sécurité sanitaire des aliments. -VNA