Hanoi (VNA) - Le premier Forum régional Entreprendre en Francophonie intitulé "Soutenir le développement de l’entrepreneuriat en Asie-Pacifique" se déroule les 20 et 21 septembre à Hanoi.
 
Le Forum régional Entreprendre en Francophonie a lieu les 20 et 21 septembre à Hanoi. Photo: VNA
 
Le Forum régional Entreprendre en Francophonie est l’initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)  dans le cadre du Programme de promotion de l’emploi par l’entrepreneuriat ciblant les femmes et les jeunes lancé depuis 2015. L’objectif de ce programme est de promouvoir une croissance durable et inclusive en mettant l'accent sur la création d'emploi par le développement de l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes dans les domaines potentiels ainsi que le développement des stratégies de la Francophonie.       

"Ces derniers temps, avec le soutien de l’OIF, nous avons mis en oeuvre de nombreuses activités d’aides aux entreprises vietnamiennes dans le renforcement de la coopération commerciale et d’investissement avec les entreprises d’autres pays en Asie-Pacifique", a fait savoir Hoàng Quang Phong, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI).

Toujours selon lui, c’est la première fois qu’un forum de l’entrepreneuriat de la Francophonie en Asie-Pacifique est organisé à Hanoi. C’est une bonne occasion pour les participants, notamment les hommes d’affaires régionaux, d’échanger et de partager leurs expériences pour proposer des mesures créatives et adaptées afin de promouvoir le commerce et l’investissement chez les femmes et jeunes de la Francophonie. "Car les femmes et les jeunes sont deux populations qui contribuent activement au développement de l’économie du pays. Le gouvernement  vietnamien s’intéresse beaucoup à eux en cette période actuelle", a-t-il dit.

L’entrepreneuriat, moteur du développement économique

D’après Hoàng Quang Phong, l’entrepreneuriat peut contribuer à la transformation structurelle de l’économie. Il peut créer de nouvelles entreprises, absorber le surplus de main d’œuvre, augmenter la productivité, se spécialiser dans le secteur manufacturier et le secteur tertiaire et fournir des biens intermédiaires. Pour qu’il arrive à réussir, il demande des efforts de la part du gouvernement, des organes compétents et des individuels afin de lui créer un environnement et des conditions favorables.
 
Une entreprise embauchant un grand nombre de femmes constate une bonne croissance. Photo: VNA

Selon un récent sondage, au Vietnam en particulier, en Asie-Pacifique en général, les femmes participent de plus en plus aux activités commerciales. C’est une nouvelle tendance qui contribue positivement au développement économique. Selon un autre sondage impliquant environ 22.000 entreprises dans 91 pays en 2016, une entreprise embauchant un grand nombre de femmes constate une bonne croissance. Les femmes représentant 30% du personnel d’une entreprise contribuent à produire 15% de la croissance du revenu de cette entreprise. Les entreprises dont les femmes sont à la tête, se distinguent de par leur résistance face aux difficultés et possèdent une gestion plus sécurisée et plus solide.

Actuellement, les pays francophones poursuivent les stratégies de restructuration économique pour mieux participer aux échanges régionaux et internationaux. "Avec pour objectif la lutte contre la pauvreté et l’inégalité ainsi que la préservation du patrimoine de ce forum, nous espérons que ce dernier est une occasion pour les pays membres de la Francophonie d’échanger et de chercher les opportunités de promotion de coopération et de développement", a indiqué Hoàng Quang Phong. 

Eric-Normand Thibeault, directeur du Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique de l’OIF, a apprécié le "dynamisme" de l’ASEAN dans le commerce et l’investissement, dont le Vietnam. Il a informé que le Vietnam avait un contingent d’utilisation de la langue française, dont les journalistes, enseignants et hommes d’affaires. L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et d’autres organisations internationales se coordonnent bien dans la formation sur l’entrepreneuriat et la vulgarisation des cadres juridiques des pays membres de la Francophonie pour mener l’entrepreneuriat à bien.

Lors du Forum régional Entreprendre en Francophonie, les participants échangent sur les défis et les solutions pour le développement de l’entrepreneuriat féminin ainsi que sur les besoins pour la croissance des petites et moyennes entreprises d’Asie-Pacifique. De plus, le Réseau francophone pour l’entrepreneuriat féminin ainsi que sa plate forme numérique ont été présentés à cette occasion. – CVN/VNA