L’ASEAN veut l’élaboration rapide du Code de conduite

L’ASEAN a souhaité intensifier les consultations en vue de l’établissement rapide d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC), lors de sa 48e réunion des ministres des Affaires étrangères (AMM 48) en Malaisie.
L’ASEAN a souhaité intensifier les consultations en vue de l’établissement rapide d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC), lors de sa 48e réunion des ministres des Affaires étrangères (AMM 48) en Malaisie.

Les ministres ont souhaité voir les hauts fonctionnaires renforcer les consultations pour conclure le plus tôt possible un COC à l’AMM 48, a déclaré à la presse le ministre malaisien des Affaires étrangères Anifah Aman à l’issue de la réunion plénière et de la retraite de l’AMM 48, mardi à Kuala Lumpur.

Ils ont discuté de ce dossier et réaffirmé l’importance du maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité ainsi que la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale, une artère maritime commerciale vitale reliant la région au monde, selon le diplomate malaisien.

Anifah Aman a déclaré que les ministres ont souligné la nécessité de mettre en œuvre pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et discuté de la façon d’aborder l’érosion de la confiance entre les parties concernées suivant les évolutions récentes dans la Mer Orientale.

Selon lui, les ministres ont convenu qu’il est grand temps de contrôler la question d’une manière constructive et de chercher des mesures pour s’assurer que les différends entre les parties concernées n’escaladeraient pas et n’affecteraient pas la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

Les ministres se sont également accordés qu’il est nécessaire de se retenir plus dans la conduite des activités qui pourraient compliquer ou aggraver les tensions dans la Mer Orientale.

L’AMM 48 a également examiné les progrès, les initiatives et les programmes liés à la création de la Communauté de l’ASEAN.

Les ministres ont exhorté les États membres de l’ASEAN à accélérer la mise en œuvre de mesures restantes prévues par le Plan directeur sur la Communauté politico-sécuritaire de l’ASEAN, dans le but de créer la Communauté de l’ASEAN à la fin de cette année comme prévu.

Ils ont souligné l’importance de la Vision de l’ASEAN post-2015 et des documents connexes, qui serviront de lignes directrices futures de la Communauté de l’ASEAN.

Lors de la retraite de l’AMM 48, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN se sont penchés sur la structure régionale et la façon d’accroître et de renforcer le mécanisme de coopération actuel de l’ASEAN.

Concernant les affaires extérieures, les ministres ont convenu d’accorder à la Norvège le statut de partenaire de l’ASEAN et d’examiner la proposition d’autres pays à devenir des partenaires du bloc régional.

Les ministres ont également discuté des questions régionales et internationales d’intérêt commun, y compris la crise des migrants en Asie du Sud-Est, et la prévention de la criminalité transnationale. – VNA

Voir plus