Kung Phoak, secrétaire général adjoint de la communauté socioculturelle de l'ASEAN prend la parole lors de la cérémonie. Photo: VNA

Jakarta, 13 décembre (VNA) - La campagne de l'ASEAN sur les migrations sûres a été lancée à Jakarta, en Indonésie, le 12 décembre, pour appeler les pays de la région et la communauté internationale à prêter attention aux intérêts des travailleurs migrants en forte croissance ces dernières années.

Les pays d’Asie du Sud-Est comptent actuellement plus de 9 millions de travailleurs migrants, dont 7 millions originaires de pays de l'ASEAN, et ce chiffre augmente rapidement. Cela nécessite des efforts conjoints des nations pour garantir les droits et les intérêts légitimes de ces travailleurs.

Garantir les droits et intérêts fondamentaux des travailleurs migrants est également l’une des priorités de l’action de l’ASEAN à l’horizon 2025.

Lors de la cérémonie de lancement, Kung Phoak, secrétaire général adjoint de la communauté socioculturelle de l'ASEAN, a déclaré que l'ASEAN comptait 625 millions d'habitants, dont plus de 300 millions en âge de travailler, dont environ 6% sont des travailleurs migrants.

Cela pose des difficultés pour proposer des mesures visant à garantir leurs droits et intérêts légitimes, a-t-il noté.

L'ambassadeur de l'Union européenne auprès de l'ASEAN, Francisco Fontan, a déclaré que les migrants étaient une préoccupation de l'Asie du Sud-Est, de l'Europe et du monde entier. Ils veulent travailler à l'étranger pour améliorer leurs revenus, mais bon nombre d'entre eux sont confrontés à de nombreuses difficultés, dont l'abus et l'exploitation.

Selon lui, le Vietnam peut tirer des enseignements des expériences de pays voisins comme Singapour et la Thaïlande en envoyant des travailleurs à l'étranger et en prenant des mesures pour gérer et garantir les droits fondamentaux des travailleurs étrangers dans le pays.

Dans le cadre du 31e sommet de l'ASEAN à Manille, aux Philippines, le 14 novembre 2017, les dirigeants des pays de l'ASEAN ont signé le consensus de l'ASEAN sur la protection et la promotion des droits des travailleurs migrants, qui vise à faire en sorte que ceux-ci jouissent de leurs droits et intérêts fondamentaux, de soutiens sociaux et d'un traitement humanitaire.

Ceci reflète les efforts de l’ASEAN pour construire une communauté qui s’oriente vers l’homme et le place au centre. -VNA