Hanoï, 27 juillet (VNA) - Les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (Association des nations d’Asie du Sud-Est) discuteront la semaine prochaine du code de conduite en Mer orientale (COC) en raison des inquiétudes sur la militarisation croissante de la Chine dans la région.
 
Le ministre malais des Affaires étrangères Saifuddin Abdullah. Photo: Straits Times

C’est ce qu’a déclaré mercredi 25 juillet le ministre malais des Affaires étrangères Saifuddin Abdullah.

Prenant la parole au Parlement malais en réponse à plusieurs questions sur la position de ce pays, il a déclaré que la Déclaration sur la conduite des parties en Mer orientale (DOC), signée en 2002 par la Chine et l'ASEAN, ne semble pas être suffisamment contraignante.

La construction de bases militaires et le déploiement de moyens militaires par Pékin sur ses îles artificielles en Mer orientale ont créé un malaise parmi les pays de l'ASEAN, a-t-il déclaré.

La Chine a construit plusieurs îles artificielles près des îles Spratly et les a équipées de pistes d'atterrissage et de missiles, entre autres. Ce pays déploie également des navires de la garde côtière ressemblant à des navires de guerre sur cette voie maritime stratégique, une décision qui a ajouté aux tensions dans la région, a ajouté M. Saifuddin.

"Toutes les parties doivent éviter les actions qui peuvent créer des tensions et sont provocatrices, faire preuve de retenue et éviter les actions militaires", a-t-il déclaré. -VNA