L’agriculture organique, un impératif pour une production durable

L’agriculture organique fait preuve depuis peu d’une nouvelle vitalité en suscitant la participation de nombreux investisseurs vietnamiens comme étrangers.

Hanoi (VNA) - L’agriculture organique au Vietnam n’est pratiquée que depuis dix ans, néanmoins, ce modèle de production écologique fait preuve depuis peu d’une nouvelle vitalité en suscitant la participation de nombreux investisseurs vietnamiens comme étrangers.

L’agriculture organique, un impératif pour une production durable ảnh 1Colloque «Identification des produits agricoles organiques du Vietnam, tendances de développement et promotion des relations de production et de consommation», le 12 mai à Hô Chi Minh-Ville.

Ce mode de culture s’affirmera encore plus avec le colloque «Identification des produits agricoles organiques du Vietnam, tendances de développement et promotion des relations de production et de consommation», organisé le 12 mai dans la mégapole du Sud par le Département de l’agriculture, de la sylviculture, de l’aquaculture et de la saliculture (ministère de l’Agrculture et du Développement rural).

Quelque 500 participants, dont plus de 300 entreprises spécialisées dans la production agricole organique et des représentants d’organismes, ont discuté lors de ce colloque des potentiels et d’expériences, de programmes de coopération et de soutien, ainsi que de distribution des produits agricoles organiques, dans la perspective d’une agriculture durable et hygiénique sans risques pour la santé du consommateur.

Selon l’Institut de l’économie agricole organique (VOAEI), le Vietnam fait face actuellement aux problèmes liés à l’usage des pesticides, des substances de stimulation de la croissance, ainsi qu’aux substances toxiques dans la production et la transformation de produits agricoles.

D’autre part, la pollution de l’environnement à une incidence sur la qualité des aliments, remettant en cause la confiance des consommateurs comme leur santé. Ces derniers se tournent de plus en plus vers des produits dont l’origine est claire, en privilégiant les produits certifiés.

Perspectives de la production organique

Dix ans après le déploiement de modèles de production agricole verte, le nombre d’entreprises appliquant les normes VietGap ou GlobalGap ne cesse d’augmenter, plusieurs produits se sont vus décerner un certificat de production organique, dont des légumes, des crevettes, des poissons, du thé et de l’huile de coco.

L’agriculture organique, un impératif pour une production durable ảnh 2Des stands de produits agricoles organiques présents à l’occasion du colloque.

Toutefois, la plupart de ces produits sont essentiellement exportés, le marché domestique reste insuffisamment développé, en raison de prix supérieurs aux produits ordinaires alors que les consommateurs sont insuffisamment informés des avantages des produits bio sur le plan de la sécurité alimentaire.

Lors de ce colloque, bon nombre d’entreprises ont proposé au gouvernement de promouvoir et d’étendre les modèles de production organique. Concrètement, ils recommandent un meilleur accès des agriculteurs appliquant ces modèles à des crédits bancaires à taux préférentiel.

Par ailleurs, les organismes compétents doivent recenser les produits certifiés VietGap, GlobalGap et certifications de produits bio. Dès lors, les autorités devront réviser les récompenses et les sanctions pour chaque catégorie de produits, lesquelles seront une incitation à l’application des modèles de bonne pratique agricole. -CVN/VNA

Voir plus