L'ancien Premier ministre malaisien, Najib Razak. Photo: VNA

 

Kuala Lumpur (VNA) - Le procès de l’affaire 1Malaysia Development Bhd (1MDB), du nom du fonds souverain censé financer la modernisation de la Malaisie, débutera le 19 août prochain, comme prévu.

Le juge de la Haute Cour de Kuala Lumpur, Collin Lawrence Sequerah, a fixé cette date après avoir rejeté la demande du procureur général de Malaisie, Tommy Thomas, qui souhaitait différer le jugement de l'affaire 1MDB jusqu'à la fin d’une autre affaire contre Najib impliquant l'utilisation abusive de fonds de la compagnie SRC International, une ancienne succursale de la 1MDB.

Collin Lawrence Sequerah a rejeté la demande après avoir noté qu'il s'agissait du troisième report.

Le 14 mai, Sequerah a accepté le deuxième report de l’affaire 1MDB au 19 août, afin de laisser la place au procès en cours de la compagnie SRC International.

Le 21 juin, Tommy Thomas avait également demandé le report du procès de la 1MDB. Sa demande a été rejetée.

Ainsi,  le procès de l’affaire 1MDB se déroulera du 19 au 29 août, puis recommencera à partir du 2 septembre jusqu’au 14 novembre, sauf les vendredis.

L'ancien Premier ministre malaisien Najib Razak fait face à 25 chefs d'accusation liés à la corruption d'un montant de 2,28 milliards de ringgits (plus de 550 millions de dollars) qui proviendrait du fonds 1MDB.

Najib Razak a fondé le fonds souverain 1MDB en 2009, censé servir le développement socio-économique de la Malaisie par le biais de partenariats mondiaux et d’investissements directs étrangers.

Toutefois, il est devenu le centre d’un scandale financier, qui a causé 4,5 milliards de dollars de pertes et entraîné des enquêtes en Malaisie et dans plusieurs autres pays tels que les États-Unis, la Suisse, Singapour et la Chine. -VNA