Hô Chi Minh (VNA) – L’actionnarisation des entreprises étatiques et le désinvestissement de l’État ont créé davantage de produits pour le marché des fusions et acquisitions (M&A), a-t-on appris du Forum sur les M&A au Vietnam, organisé mardi 6 août à Hô Chi Minh-Ville (Sud).
 
Le vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Vu Dai Thang, lors du Forum sur les M&A au Vietnam, le 6 août à Hô Chi Minh-Ville (Sud). Photo: congthuong.vn
Les experts ont estimé que cela signifiait que les investisseurs étrangers avaient davantage de possibilités de prendre des participations dans des entreprises étatiques.

Le vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Vu Dai Thang, a fait savoir que la valeur des M&A au cours de la dernière décennie s’est élevé à environ 55 milliards de dollars.

Les accords de libre-échange tels que l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) et l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA) contribuera également à l’expansion du marché, stimulera les flux d’investissement et augmentera les activités de M&A, a-t-il ajouté.

Le marché vietnamien des M&A est estimé à près de 7,6 milliards de dollars en 2019, tiré notamment par des investisseurs étrangers venus de Singapour, de la Thaïlande, de la République de Corée et du Japon, ont constaté les experts.

Toutefois, les participants au forum ont également appelé à plus d’améliorations dans le cadre juridique et l’application des règles liés aux M&A, ainsi qu’à la suppression du plafond de propriété pour les investisseurs.

Les activités de M&A en 2019 et au-delà devraient continuer de se concentrer sur les biens de consommation, les commerces de détail et l’immobilier. En outre, on s’attend à plus de transactions à plus grande échelle dans les domaines des télécommunications, de l’énergie, des infrastructures, des produits pharmaceutiques et de l’éducation.

Le directeur général adjoint du géant du commerce de détail Saigon Co.op, Nguyên Anh Duc, a déclaré que le secteur de la vente au détail attire les investisseurs grâce au marché potentiel local comme le Vietnam a une population nombreuse et jeune.

Une croissance macro-économique stable, de nombreux accords de coopération bilatéraux et multilatéraux, une forte croissance démographique et des taux d’urbanisation élevés font également du Vietnam une destination attrayante pour les promoteurs immobiliers.

En particulier, de grandes transactions de M&A sont attendues dans les domaines de l’infrastructure et de l’énergie, comme le Vietnam a pour politique de mobiliser des capitaux auprès du secteur privé pour le développement des infrastructures.

Les investisseurs recherchent également des opportunités dans le secteur des télécommunications, compte tenu du plan du gouvernement visant à restructurer VNPT et à actionnariser MobiFone. 

Dans le même temps, plusieurs grandes entreprises pharmaceutiques telles que Duoc Hau Giang (DHG), Domesco et Traphaco se situent dans la fourchette cible des investisseurs étrangers.-VNA