Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et son épouse ont quitté dimanche 11 mars Hanoi pour une visite officielle en Nouvelle-Zélande. Photo: VNA

Hanoï, 11 mars (VNA) - La visite officielle du 11 au 14 mars en Nouvelle-Zélande du Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc permettra de booster le partenariat intégral et l'élargissement des futurs secteurs de coopération.

C’est ce qu’a estimé l'ambassadeur du Vietnam en Nouvelle-Zélande, Nguyen Viet Dung, dans une interview accordée à l'Agence vietnamienne d’information (VNA) à la veille du déplacement du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Le diplomate a déclaré que ​cette visite intervient au moment où les relations de coopération et d'amitié entre les deux pays sont​ sur la bonne voie. Elle vise à réaffirmer la politique étrangère d'indépendance, d'autonomie et de multilatéralisation et de diversification des relations extérieures du Vietnam, y compris avec la Nouvelle-Zélande.

Cette visite sera également l'occasion pour les deux parties de renforcer la confiance politique et de​ poser des bases solides pour intensifier la coopération bilatérale selon les orientations du Plan d'action Vietnam-Nouvelle-Zélande 2017-2020, signé en novembre dernier par la Premi​er ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern en marge de la Semaine des dirigeants économiques de l'APEC au Vietnam.

Il a rappelé que depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques en 1975 et du partenariat intégral en 2009, les liens bilatéraux n'ont ​cessé d'être renforcés par des visites mutuelles régulières et des rencontres de haut niveau ainsi que la coopération entre ministères, secteurs et localités.

Les relations économiques et commerciales ont connu de grand​es avancées, a indiqué le diplomate, ajoutant que pendant cette visite, les deux parties tiendront un forum d​'affaires à Auckland, un événement qui devrait attirer ​de nombreuses grandes entreprises des deux pays.

Le Vietnam est actuellement le 16è partenaire commercial de la Nouvelle-Zélande. Le commerce bilatéral a augmenté de 15 à 20% ces cinq dernières années. Selon l’Office des statistiques de la Nouvelle-Zélande, les échanges commerciaux bilatéraux en 2017 ont bondi de près de 30% par rapport à l'année précédente pour dépasser 1,6 milliard de dollars néo-zélandais (NZD, 1,2 milliard de dollars), dont 753 millions de NZD d’exportations vietnamiennes.

Avec cette tendance à la croissance des échanges et la capacité des deux économies à se soutenir mutuellement, l’objectif de 2,5 milliards de NZD (1,7 milliard de dollars) de commerce bilatéral de biens et services en 2020 est tout à fait réalisable, a-t-il déclaré.

Actuellement, les deux pays sont membres de l'Accord de libre-échange ASEAN-Australie-Nouvelle-Zélande, entré en vigueur en janvier 2010, et de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) signé au Chili le 8 mars dernier. ​La Nouvelle-Zélande, avec neuf pays membres de l'ASEAN et cinq pays partenaires de l'ASEAN, participent également aux négociations sur le Partenariat économique régional global (RCEP).

M. Dung a noté que l'éducation est un secteur de coopération majeur dans les relations bilatérales. Ainsi, plus de 2.200 étudiants vietnamiens suivent un cursus en Nouvelle-Zélande. Au cours de ​cette visite, les deux Premiers ministres devraient assister à la signature de certains documents de coopération en la matière dont un plan de coopération stratégique pour 2018-2020 et quelques accords entre universités, dans le but d'augmenter de 30% le nombre d'étudiants vietnamiens en Nouvelle-Zélande vers 2020.

L'agriculture contribue également de manière importante aux liens commerciaux et d'investissement. Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ​  échangent un certain nombre de produits agricoles. La Nouvelle-Zélande a également aidé le Vietnam à développer des chaînes de valeur dans la production agricole et à renforcer les capacités de ses petites et moyennes entreprises.

L'ambassadeur a déclaré qu'il restait beaucoup de possibilités pour les deux pays ​de renforcer leurs liens dans leurs secteurs de l'aviation civile et le tourisme. Le nombre de touristes vietnamiens en Nouvelle-Zélande a bondi de 32%​,  celui des touristes néo-zélandais au Vietnam de 41%, ce grâce à l'ouverture de vols directs saisonniers entre Auckland et Ho Chi Minh-Ville en 2016.

Selon le diplomate, il est important de mettre en œuvre efficacement la coopération dans les domaines prioritaires mentionnés dans le Plan d'action pour 2017-2020. Dans chaque domaine, il faut réaliser de nouvelles percées, poser de nouveaux jalons et créer des conditions favorables aux entreprises afin d'optimiser les avantages apportés par les accords de libre-échange.

Le Vietnam doit exploiter ces accords commerciaux, intensifier la promotion commerciale et fixer des objectifs pour chaque groupe de produits afin d'aider ceux-ci, en particulier les produits agricoles, à accéder plus facilement au marché néo-zélandais, a-t-il ajouté.

L'ambassadeur Nguyen Viet Dung a exprimé sa conviction que les relations entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande, cultivées par des générations de dirigeants et d’habitants, ser​aient portées dans un proche avenir  à une nouvelle hauteur, celle d’un partenariat stratégique, ​au bénéfice de chaque pays, ainsi que ​de la paix, de la stabilité, de la coopération, du développement et de la prospérité en Asie-Pacifique et dans le monde entier. -VNA