Moscou, 5 septembre (VNA) - La visite en Russie du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyên Phu Trong contribuera à porter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur, répondant ainsi aux intérêts des deux peuples et contribuant à la paix et au développement dans la région.

 

Le président de l'Association d'amitié Russie-Vietnam, Vladimir Buianov. Photo : VNA


C'est ce qu'a affirmé le président de l'Association d'amitié Russie-Vietnam, Vladimir Buianov, lors d'une interview accordée à l'Agence vietnamienne d’information  (VNA) à la veille de cette visite, qui aura lieu du 5 au 8 septembre.

M.  Vladimir  Buianov a déclaré que les relations bilatérales se développent bien. Les deux pays renforcent une grande confiance politique, via des visites régulières de leurs dirigeants de haut rang et des positions similaires sur les questions internationales.

Le commerce bilatéral a dépassé les 3 milliards de dollars et devrait atteindre 10 milliards d’ici 2020.

Les relations dans l’économie et le commerce entre les deux pays ne sont pas à la hauteur des potentiels et des vœux des deux parties, mais plusieurs signes positifs ont été observés, a-t-il déclaré.

Selon lui, l'accord de libre-échange (ALE) entre l'Union économique eurasiatique (UEEA) entré en vigueur en octobre 2016, a contribué à accroître les échanges commerciaux  entre le Vietnam et la Russie.

Le Vietnam a investi dans le secteur d’élevage en Russie, notamment dans le cadre du projet d’élevage de vaches laitières et de transformation de lait du groupe TH True.
Les deux pays devraient créer un joint-venture dans le secteur de l'élevage, a-t-il suggéré.

Pour stimuler le commerce bilatéral, M. Vladimir Buianov a souligné la nécessité de mettre en œuvre des accords et des engagements  conclus et d’étendre la coopération entre les petites et moyennes entreprises des pays.

Il a exprimé sa conviction que la visite du secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, contribuera à renforcer les relations bilatérales tant sur le plan politique qu’économique. - VNA