Bangkok, 17 août (VNA) - La Thaïlande va interdire l’importation de tous types de déchets électroniques et plastiques pour protéger l’environnement, a indiqué un responsable gouvernemental.

Le chef de la police nationale thaïlandaise Wirachai Songmetta (au centre avec des gants blancs) passe devant une pile de batteries de téléphones portables lors d'un récent raid à Bangkok. Photo: AP

Le pays interdira les importations de 411 types de déchets électroniques, a déclaré le ministre thaïlandais des Ressources naturelles et de l’Environnement, Surasak Kanchanarat, ajoutant que l’importation de déchets plastiques serait totalement interdite dans deux ans.

Toutefois, les exceptions incluront les importations de produits électroniques, d'équipements de télécommunication et de photocopieurs d’occasion pour réparation et réutilisation.

En outre, les déchets d’acier, de cuivre et d’aluminium peuvent encore être importés à des fins industrielles à condition qu’ils soient propres et ne soient pas mélangés à d’autres substances, a indiqué le ministre.

Il a déclaré que l'interdiction de déchets électroniques affecterait les entreprises de recyclage mais qu'il était nécessaire de mettre en œuvre la loi dès maintenant sinon la Thaïlande deviendra une « poubelle du monde ».

Cette démarche est intervenue après une réunion des organes compétents pour discuter des moyens de règlement des problèmes environnementaux engendrés par les déchets électroniques et plastiques en Thaïlande.

Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a demandé au ministère de l'Industrie et au ministère du Commerce de publier un arrêté pour que les dispositions précitées deviennent une loi. –VNA