La stratégie de planification du trafic dans les années à venir

Le ministre des Transports Nguyen Van The a affirmé que la planification nationale des transports sera synchronisée, répondant aux besoins du développement économique du pays.
La stratégie de planification du trafic dans les années à venir ảnh 1Photo d'illustration : VNA

Hanoï (VNA) - Lors d’une récente réunion sur cinq planifications du secteur des transports, le ministre des Transports Nguyen Van The a affirmé que la planification nationale des transports sera synchronisée, répondant aux besoins du développement économique et de l’amélioration de la compétitivité de l'économie nationale.

Le ministre a souligné que les projets d'investissement doivent être liés l'un à l'autre, capables d'exploiter des potentiels et des forces pour le développement socio-économique et aussi de résoudre progressivement les problèmes d'autres régions.

Selon un rapport de l'Institut de la stratégie et du développement des transports, le secteur des transports a connu des   développements encourageants ces dernières années. De nombreux ouvrages tels que autoroutes, ports maritimes et aéroports internationaux ont été construits, contribuant au développement socio-économique du pays.

Selon Le Do Muoi, directeur de l'institut, l'objectif commun des cinq planifications du secteur des transports pour la période 2021-2030, avec  vision à l'horizon 2050, est de développer les infrastructures  synchrones,  modernes, de réduire progressivement les accidents de la circulation.

L'objectif précis : sur la période 2021-2030, le réseau de transport   répondra aux besoins de transport d'un volume total de fret de 4,4 milliards de tonnes, avec un taux de croissance moyen de 6,82% / an;  et de transport de passagers de 10,46 milliards de personnes, avec un taux de croissance moyen de 7,33% / an.

En outre, le secteur a également proposé d'investir progressivement dans les lignes ferroviaires reliant différents types de trafic; d'envisager de construire des lignes ferroviaires reliant les ports et les centres logistiques au réseau ferroviaire national.

M. The a chargé les unités de gestion concernées et les consultants d'évaluer globalement le développement harmonieux des différents types de transport, de prioriser les projets  urgents.

En outre, les services compétents doivent avoir des projets d'investissement prioritaires et des solutions pour mobiliser les fonds afin de  compléter les réseaux de transport -VNA

Voir plus