La séance de questions-réponses de la sixième session de l’Assemblée nationale de la 14ème législature. Photo: VNA

 Hanoi (VNA) - La séance de questions-réponses de la sixième session de l’Assemblée nationale de la 14ème législature s'est terminée le 1er novembre avec 135 députés ayant posé des questions et 82 députés ayant discuté avec 19 membres du gouvernement.
 
 Lors de la dernière journée de la séance d’interpellations, les députés se sont concentrés sur les questions liées à la lutte contre le changement climatique, aux terres forestières, à l'exploitation illégale du sable et du sol des rivières, au paiement en espèces, aux créances douteuses, au traitement des cendres dégagées par les centrales thermiques, au manque de matériel scolaire réutilisable et à l'assurance sociale, entre autres.
 
 En réponse aux questions concernant les risques environnementaux liés à l'utilisation de cendres provenant de centrales thermiques comme matériaux de construction, le ministre de la Construction, Pham Hong Ha, a déclaré que le ministère des Sciences et des Technologies avait publié une décision sur les normes environnementales applicables aux matériaux le 28 septembre dernier.
 
 Le ministère et les agences concernées ont également publié 15 critères et des directives techniques spécifiques pour accélérer le traitement des cendres utilisées comme matériaux de construction, a-t-il déclaré.
 
 Le ministre des Sciences et des Technologies, Chu Ngoc Anh, a ajouté que son ministère avait également recherché des mesures permettant de garantir que le matériel satisferait aux critères du Vietnam et de vérifier les normes imposées par d'autres ministères.
En ce qui concerne les dettes en assurance sociale des entreprises dissoutes et en faillite, le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dao Ngoc Dung, a déclaré que le ministère conseillait au gouvernement de rédiger un décret pour résoudre le problème.
 
 À propos des phénomènes profitant des politiques en faveur des personnes ayant rendu service à la révolution, il a déclaré que des agences autorisées avaient entamé des poursuites judiciaires à l'encontre de 49 affaires impliquant 171 accusés, dont 45 ont été envoyés en prison.
 
 En réponse à des questions sur les paiements sans numéraire, Le Minh Hung, gouverneur de la Banque d'État du Vietnam, a indiqué que pour encourager les paiements sans numéraire, la banque avait publié 10 circulaires précisant le développement des applications de paiement, assorties d'un ensemble de critères de paiement aux guichets automatiques et aux méthodes de mise en œuvre des QR code.
 
 Il a déclaré que la banque avait également supprimé la réglementation sur le taux d'intérêt plafond des dépôts en dong vietnamien pour une durée de 6 mois. Il a ajouté que la banque soumettrait au gouvernement des mesures de restructuration des banques peu performantes.
 
 Répondant à la question des députés sur le gaspillage de matériel scolaire et en particulier de manuels, le ministre de l'Éducation, Phung Xuan Nha, a reconnu les lacunes, y compris la gestion des modèles de manuels scolaires, qui ont conduit les élèves à écrire directement dans les manuels et à rendre impossible leur réutilisation par les élèves de l'année prochaine.
 
 Il a ajouté que le ministère avait mis en œuvre un certain nombre de mesures pour minimiser le gaspillage, notamment en organisant des cours de formation pour les élèves et les enseignants sur l'utilisation du manuel de manière efficace.
 
 Clarifiant un certain nombre de points concernant la responsabilité du gouvernement, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré que, pour préserver et promouvoir les réalisations des trois dernières années, il est nécessaire d'achever l'instauration d'une institution d'économie de marché à orientation socialiste conforme à la réforme judiciaire et à la lutte contre la corruption.
 
 Il a déclaré qu'à l'avenir, le gouvernement s'emploierait à contrôler l'inflation et à assurer la stabilité macro-économique, la sécurité financière, la sécurité monétaire et alimentaire, ainsi que la sécurité traditionnelle et non traditionnelle.
 
 Le gouvernement restructurera radicalement l’économie en s’attaquant aux problèmes du développement économique privé et en améliorant la productivité et la compétitivité nationale.
 
 En conclusion de la séance de questions-réponses, la présidente de l’AN, Nguyen Thi Kim Ngan, a affirmé que la séance s'était déroulée de manière démocratique, franche et responsable.
 
 Elle a hautement apprécié les questions des députés et les réponses brèves mais claires des membres du gouvernement.
 
 Cependant, elle a également souligné un certain nombre de réponses peu convaincantes qui ne répondaient pas aux exigences des députés.
 
 La dirigeante de l’AN a demandé au gouvernement, aux responsables de la Cour populaire suprême, du Parquet populaire suprême, des ministères et des secteurs d’appliquer efficacement les tâches définies dans les résolutions de l’AN relatives à la supervision et aux séances de questions-réponses. –VNA