Kuala Lumpur, 22 août (VNA) - La banque centrale malaisienne Bank Negara a déclaré mardi 21 août que sa réserve de devises était tombée à 104,2 milliards de dollars au 15 août.

La banque centrale malaisienne, Bank Negara. Photo: bnm.gov.my

 

Selon cette banque, ce montant est inférieur aux 104,5 milliards de dollars enregistrés au 31 juillet dernier, et suffisant pour financer 7,6 mois d'importations conservées.

Auparavant, Fitch Ratings avait maintenu la note de défaut émetteur à long terme en devises (IDR) de la Malaisie à "A-" avec une perspective stable.

Cette agence de notation avait déclaré que les perspectives étaient soutenues par une croissance économique solide et par une position nette de créanciers extérieurs établie à partir des excédents courants.

Fitch avait également relevé son estimation de la dette du gouvernement central malaisien à fin 2017 à environ 65% du produit intérieur brut (PIB), contre 50,8% prévus fin 2017, après que le gouvernement ait reconnu qu’il devrait payer une part importante de dettes explicitement garanties.

La croissance du PIB malaisien devrait ralentir à 5,2% en 2018, 4,8% en 2019 et 4,6% en 2020, contre 5,9% en 2017, alors que le gouvernement cherche à limiter les dépenses courantes et récurrentes  en raison de ses rentrées budgétaires amoindries.

Récemment, Bank Negara a également révisé à la baisse ses prévisions de croissance à 5% cette année, après que le PIB au 2e trimestre s’est nettement replié par rapport à ses attentes.

Lors d'une conférence de presse pour annoncer les dernières données sur le PIB, le gouverneur de la banque centrale, Nor Shamsiah Mohd Yunus, a déclaré que la croissance du PIB au premier semestre était de 4,9%, rythme inférieur aux attentes. -VNA