Hanoï, 17 janvier (VNA) - La présidente de l'Assemblée nationale (AN) du Vietnam, Nguyen Thi Kim Ngan, a appelé le parlement hongrois à soutenir pour l'approbation de l'accord de libre-échange Union européenne-Vietnam (EVFTA), ouvrant ainsi de nouvelles possibilités de coopération entre le Vietnam et les membres de l’UE, y compris la Hongrie.

La présidente de l'Assemblée nationale (AN) du Vietnam, Nguyen Thi Kim Ngan et le vice-président du parlement de Hongrois Jakab Istvan. Photo : VNA

Lors de la réception pour le vice-président du parlement de Hongrois Jakab Istvan à Hanoi, la présidente de l’AN Nguyen Thi Kim Ngan a souligné que le Vietnam et la Hongrie entretenaient un partenariat traditionnel multiforme depuis près de 70 ans.

Le Vietnam se souvient toujours du soutien précieux et efficace de la Hongrie dans l’œuvre de défense et d’édification nationale, a-t-elle déclaré, notant que des milliers de fonctionnaires et d'ingénieurs vietnamiens avaient été formés en Hongrie.

Elle a promis que le Vietnam est prêt à servir de passerelle pour que la Hongrie accède au marché de l'ASEAN avec 600 millions d’habitants.

Pour sa part, Jakab Istvan a déclaré que la visite visait à partager des expériences législatives avec le Vietnam et à promouvoir un partenariat plus étroit entre les deux organes législatifs.

Le vice-président du Parlement hongrois a affirmé que la Hongrie avait toujours soutenu l'EVFTA du début à la signature et à l'approbation.

Félicitant le Vietnam pour ses réalisations en matière de développement socio-économique et sa forte croissance du PIB, M. Jakab Istvan a déclaré que la Hongrie tenait à renforcer ses liens avec le Vietnam, notamment dans les domaines de l'économie, des produits pharmaceutiques et de l'agriculture.

Actuellement, environ 200 étudiants vietnamiens font leurs études en Hongrie chaque année et ils jouent un rôle important dans le développement de l'amitié bilatérale, a-t-il noté.

Il a déclaré que la Hongrie avait surmonté tous les obstacles pour que l’accord-cadre de coopération financière d'une valeur de près de 60 millions d'euros soit mis en vigueur au début de 2019 et pour que le projet de l’hôpital de tumeur de Can Tho puisse être construit.
Mme Nguyen Thi Kim Ngan a déclaré qu'il s'agissait d'un projet de coopération d’importance humanitaire, répondant à la demande de soins de la santé de 20 millions d’habitantss dans la région du delta du Mékong.– VNA