Arrestation de migrants illégaux travaillant pour le chantier de construction du port Dickson, Malaisie. Archive : AFP/VNA

 

Kuala Lumpur (VNA) – En 2018, la Malaisie a renforcé sa lutte contre l’immigration clandestine. Du 1er janvier au 6 décembre, le Département malaisien de l’immigration a arrêté un total de 45.499 immigrants illégaux.

Pendant cette même période, 1.323 employeurs ont été arrêtés pour avoir recruté ou dissimulé des immigrants illégaux. La majorité de ces personnes ont ensuite comparu en justice.

Dans une déclaration faite le 9 décembre, le chef du Département malaisien de l’immigration, Mustafar Ali, a souligné que son Département refusait tous les cas qui ne répondaient pas aux conditions requises pour immigrer en Malaisie. Selon lui, en 2018, les autorités malaisiennes ont refusé les dossiers de plus de 72.300 personnes qui demandaient une entrée en Malaisie. -VNA