Hanoi (VNA) – De la province de Phu Tho à la ville de Dông Hoi (Centre) en passant par la province de Ninh Binh (Nord), la fête de plantation d’arbres en reconnaissance éternelle envers le Président Hô Chi Minh a démarré lundi 11 février dans une atmosphère printanière animée et pleine d’enthousiasme.
 
Lors de la fête de plantation d’arbres dans la province de Phu Tho. Photo : baophapluat.vn

Le 28 novembre 1959, le Président Hô Chi Minh a déclenché le Têt (fête de Nouvel An) de plantation d’arbres avec le souhait que dans les dix ans à venir, notre pays soit de plus en plus beau, le climat plus tempéré, les bois plus abondants, contribuant pour une part importante à améliorer la vie de la population.

Le Têt de plantation d’arbres est devenu un mouvement, une belle coutume de célébration de l’arrivée du Têt, du retour du printemps du peuple vietnamien, qui a activement contribué à la protection de l’environnement, au développement socio-économique et à l’amélioration de la vie de la population.

Le Vietnam disposait en 2018 d’une superficie de forêts concentrées d’environ 231.523 ha. Le taux de couverture forestière nationale est estimé à 41,65%, soit une hausse de 0,2% en glissement annuel. – VNA