Après sept ans de travaux, la Centrale hydroélectrique de Son La, le plus grand projet hydroélectrique en Asie du Sud-Est, a vu le jour plus tôt que prévu. Ce projet n'est pas seulement la fierté du pays, mais elle marque également le développement exceptionnel du secteur national de l'électricité.

«L’épopée de la rivière Dà»

La Centrale hydroélectrique de Son La, qualifiée de « projet du siècle », est située dans la commune d’It Ong, district de Muong La, province de Son La. Elle barre la rivière Dà. Peu de gens savent qu’il y a près de 10 ans, là où se tient l'usine hydroélectrique la plus grande d’Asie du Sud-Est, existait le hameau de Pa Vinh avec environ 30 maisons de l’ethnie Thaï. 

                                                   La Centrale hydroelectrique de Son La, le projet du siecle hinh anh 1

Nous sommes allés à Son La au moment où l'usine était en train de préparer son inauguration. Le vent froid des jours d'hiver semblaient dissipé par l'atmosphère jubilatoire d'une grande fête.

Pour ceux qui ont fait partie du «souffle de la rivière Dà» depuis près de 10 ans, c'était un grand moment de joie. Plus de 20.000 familles de groupes ethniques des provinces de Diên Biên, Son La et Laï Châu ont été déplacées vers d'autres zones pour vivre, afin de laisser leurs terres pour la construction de l'usine.

Des dizaines de milliers de travailleurs et d'ingénieurs ont travaillé nuit et jour sur le chantier pendant sept ans en dépit de conditions de vie et climatiques difficiles. Le fait le plus orgueilleux, c'est que tous les tranches du projet ont été conçues et réalisées par des ingénieurs et travailleurs vietnamiens. Un projet 100% vietnamien donc.

Avec un investissement total de 60.000 milliards de dông, la Centrale hydroélectrique de Son La, d'une capacité de 2400 MW, dotée de six turboalternateurs, a été achevée plus tôt que prévu, ce qui apporte d'énormes avantages économiques.

Chaque année, elle dégagera un chiffre d'affaires de 500 millions de dollars et économisera plus de cinq millions de tonnes de charbon pour produire une quantité d'électricité équivalente. En outre, l'usine fournira en moyenne 10,2 milliards de kWh / an au réseau national.