Photo d'illustration: baocongthuong.vn

Hanoi (VNA) - La Banque asiatique de développement (BAD) au Vietnam a annoncé le 2 février qu'elle avait signé un accord de prêt de 100 millions de dollars avec China Everbright International Limited (CEIL) pour aider les usines à transformer leurs déchets en énergie (WTE) dans les villes de premier et second rangs du delta du Mékong.

Cette initiative sera le premier projet sous forme de partenariat public-privé (PPP) dans ​ce secteur au Vietnam.

Christopher Thieme, directeur général adjoint du département opérations du secteur privé de la BAD, a déclaré que l'accord serait un nouveau modèle pour améliorer la gestion des déchets solides dans les villes et ​combattre les changements climatiques en réduisant les émissions de méthane et en augmentant la production d'énergie renouvelable.

Le Vietnam génère plus de 27,8 millions de tonnes de déchets par an. La plupart des déchets collectés sont rejetés dans des décharges d'une manière non hygiénique. Cela représente une menace sanitaire importante pour les communautés voisines, principalement les citadins pauvres. L'un des moyens les plus efficaces pour traiter et gérer cette quantité croissante de déchets solides municipaux est le WTE, qui peut réduire le volume des déchets de 90% et diminuer les émissions de gaz à effet de serre tout en produisant de l'énergie lors de l'incinération.

L'aide d'ADB soutiendra la construction et l'exploitation d'une série d'usines WTE ​dotées de technologies avancées dans de nombreuses ​localités du Vietnam. Chaque usine WTE traitera les déchets solides des villes et ​alimentera le réseau électrique local. Le CEIL développera et investira dans des sous-projets WTE au Vietnam pour améliorer le traitement inoffensif, la réduction et la réutilisation des déchets ménagers dans les villes et la prod​uction d'énergie propre. -NDEL/VNA