Jakarta (VNAS) - La 10e Conférence de coordination de la Communauté politique et sécuritaire de l’ASEAN (APSC) a eu lieu jeudi 22 mars dans la capitale indonésienne Jakarta.
 
Les délégués prennent la pose le 22 mars dans la capitale indonésienne Jakarta. Photo : Twitter

La conférence a réuni des délégués des dix pays membres de l’ASEAN, du Secrétariat de l’ASEAN et des représentants de 14 agences et organisations de l’ASEAN qui participent à la mise en œuvre du Plan directeur de l’APSC 2025.

La délégation vietnamienne à l’événement comprend des représentants des ministères des Affaires étrangères, de la Défense, de la Sécurité publique et de la Justice.

La conférence a examiné la matérialisation du Plan directeur et a discuté des orientations et des mesures à prendre dans les temps à venir.

La coopération politique et sécuritaire au sein de l’ASEAN a fait des progrès significatifs dans tous les domaines en termes de qualité et de quantité, avec 239 lignes d’action sur 290 définies dans le Plan directeur, a-t-on appris de la conférence.

Les délégués ont convenu de continuer à privilégier le renforcement des dialogues et de la coopération pour la paix et la stabilité dans la région, la promotion du renforcement de la confiance et le règlement efficace des défis, tout en contribuant à apaiser les tensions dans certains points chauds dans la région.

Concernant la Mer Orientale, ils ont réaffirmé les principes convenus sur l’importance de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale, du respect du droit international, du règlement des différends par des moyens pacifiques, de la retenue, du non recours à des actes susceptibles de complexifier les différends, de la non militarisation, et de l’application pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de la conclusion rapide d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Ils ont également souligné l’approbation du cadre du COC et le démarrage des négociations sur le COC entre l’ASEAN et la Chine.

La conférence a également noté les réalisations de la coopération dans les domaines spécialisés de l’APSC tels que la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale, la défense et les affaires consulaires et d’immigration.

Les relations extérieures restent un point brillant de l’ASEAN, ont indiqué les délégués, ajoutant qu’à part les partenaires de dialogue existants, le groupe a établi des relations avec quatre nouveaux partenaires, à savoir la Norvège, la Suisse, la Turquie et l’Allemagne, de concert avec une coopération accrue avec de nombreuses organisations régionales.

Jusqu’à 90 pays et organisations ont envoyé leurs ambassadeurs à l’ASEAN. En outre, 53 comités de l’ASEAN ont été créés dans des capitales des pays hors de la région et des places accueillant les sièges des principales organisations internationales.

Les délégués ont convenu que les pays et agences membres de l’ASEAN redoublent d’efforts pour améliorer la qualité de la mise en œuvre du Plan directeur de l’APSC 2025, en mettant l’accent sur la coordination entre les agences, en particulier dans les questions intersectorielles et inter-piliers.

Les plans de communication devraient être déployés pour sensibiliser le public aux avantages générés par la coopération politique et sécuritaire de l’ASEAN, ont-ils déclaré.

Les résultats de la conférence devraient être soumis aux dirigeants de l’ASEAN au cours du prochain Sommet.

Le Plan directeur de l’APSC 2025 a été approuvé le 21 novembre 2015, prévoyant de s’appuyer sur les réalisations accomplies pour élever la coopération politique et sécuritaire de l’ASEAN à une nouvelle hauteur.

Cela garantira une communauté fondée sur des règles et inclusive dans laquelle les personnes jouiront des droits de l’homme, des libertés fondamentales et de la justice sociale, vivront dans un environnement sûr et sécurisé avec une capacité accrue à répondre efficacement aux défis émergents et dans une région dynamique où l’ASEAN renforce sa centralité dans une architecture régionale en mutation et joue un rôle constructif à l’échelle mondiale.

À cet égard, ce Plan directeur promeut une ASEAN  axée sur les personnes et centrée sur les personnes dans laquelle tous les secteurs de la société, sans distinction de sexe, de race, de religion, de langue ou d’origine sociale et culturelle, sont encouragés à participer et bénéficier du processus d’intégration et d’édification communautaire de l’ASEAN. – VNA